Clubbing

Une année de hits pour Stephan Grondin

Olivier Gagnon
Commentaires
Stephan Grondin

Bonne nouvelle pour Stephan Grondin pour 2014 : une première collaboration avec la chanteuse américaine Celeda, qui est connue pour sa participation à de nombreux succès de la scène dance et techno (dont Music Is The Answer (1998) et The Underground (2001). Après quelques années de répit, Celeda travaille actuellement à mettre les dernières touches à son prochain EP, qui devrait sortir dans les prochains mois, et a voulu travailler avec Grondin pour deux pièces, en plus de lui confier la tâche de remixer son premier single Keep Believin’ qui sortira à au début de mois de février.

Il s’agit d’une première collaboration officielle entre les deux artistes, bien que Stephan connaissait bien son univers. « Par le passé, j’ai fait un remix de la pièce  Fire, sortie sur Nervous Records. Mais de travailler sur du matériel original avec est une première; il faut aussi dire que c’était un rêve pour moi que de travailler avec Celeda! », explique le DJ montréalais. C’est à la suite d’une sélection organisée par la compagnie de disque de la chanteuse que Stephan a été retenu. « J’étais tellement content de réaliser un de mes rêves quand j’ai reçu l’appel », ajoute-t-il. Et visiblement, le bonheur était partagé des deux côtés, alors que Celeda confie avoir eu beaucoup de plaisir à créer ces pièces joyeuses et empreintes d’une grande sensibilité. 
 
Comme Stephan devait co-écrire deux pièces sur l’album, la collaboration s’est enclenchée rapidement dans le processus créatif. « Comme avec tous les autres producteurs avec lesquels j’ai travaillé, Stephan m’a fait parvenir quelques idées de sonorité et je m’en suis inspiré pour écrire. Avant d’enregistrer, nous avons eu des conversations téléphoniques où nous travaillons sur la mélodie et les arrangements vocaux », explique Celeda, qui a d’ailleurs adoré visiter Montréal pour enregistrer les pièces. « Toute collaboration est bonne, même si une grande distance nous sépare. Quand deux musiciens se rencontrent et connectent, la distance ne veut plus rien dire ; c’est plutôt l’esprit et l’ambiance qui se créée qui en font un succès. »
 
À quoi peut-on s’attendre pour ces collaborations ? Deux pièces complètement différentes au niveau du son et du style, mais qui seront certainement à la hauteur de la réputation des deux artistes. Si vous portez attention lors de vos prochaines sorties, vous pourriez peut-être même avoir la chance de les entendre, puisque Grondin en est à mettre les dernières touches et les tester directement dans les clubs où il joue. Surveillez les palmarès, parce que le nom de Celeda et de Stephan Grondin devrait s’y retrouver quelques fois cette année !