Russie

Le plus grand club gai de Moscou va fermer ses portes devant l'adversité

Charles Gagné
Commentaires

Le plus grand club gai de Moscou va bientôt fermer ses portes définitivement après une série d'attaques homophobes et de démêlés administratifs.

Selon le site Queerussia, le Central Station, qui est le plus grand club gai de Moscou, va fermer ses portes définitivement. Son propriétaire Andrei Lischinsky avait annoncé sa démission au début de cette année.

Le club gai a subi un grand nombre d'attaques lors de la dernière année, dont des coups de feu et une attaque avec un gaz toxique en novembre 2013 et une agression coordonnée d'environ 100 hommes contre l'établissement. Andrei Lischinsky a expliqué que la police de Moscou avait refusé d'enquêter sur l'un des incidents et qu'aucune de ses 30 plaintes n'avait reçu une réponse de la part de la police. En annonçant sa démission plus tôt cette année, il a dit: « Je démissionne de mon poste de chef de la direction du club Central Station le 1er février 2014 fatigué de me battre contre des moulins à vent ».

Par ailleurs, les propriétaires de l'immeuble abritant le club, et qui souhaitent se débarrasser des occupants actuels, ont contesté une décision d'un tribunal de Moscou Cour autorisant le club à fonctionner jusqu'en 2017. Au cours de ses trois années d'existence, le plus grand club gai de Russie a dû affronter une adversité permanente et croissante parallèlement à la montée des lois homophobes dans le pays.