Steeve Hamel de Wod sports

Le dépassement de soi par l’activité physique

André-Constantin Passiour
Commentaires
steve Hamel
Photo prise par © Perry Sénécal

Vous vous demandez qui est Steeve Hamel ? Eh bien, vous le tenez un peu dans vos mains ! Non, pas lui en personne bien sûr puisqu’il est sur la page couverture ! S’il respire le bien-être et la santé, ce n’est pas uniquement parce qu’il est jeune et beau, mais aussi parce qu’il est adepte de ce multisports qu’on appelle le CrossFit ! Plusieurs sportifs découvrent de plus en plus cette discipline d’ailleurs. Pratiquant cette discipline depuis quelques années, Steeve Hamel a été amené à être sensibilisé aux besoins en vêtements et en équipements des athlètes et adeptes de ce sport. En 2012, Et, il y a exactement deux ans, ce jeune homme aux yeux verts époustouflants ouvrait la boutique WOD Sports, sur Amherst à Montréal. Pour en savoir plus autant sur son propre entraînement que sur le CrossFit et la boutique, nous avons rencontré l’énergique Steeve Hamel.

Comment va la boutique et décris-nous un peu son évolution depuis l’ouverture, en mai 2012 ? Je crois aussi que tu as plusieurs employés maintenant ?

La boutique va super bien et les objectifs prévus se poursuivent. Depuis l’ouverture il y a deux ans je suis passé d’un seul employé, c’est-à-dire moi..., à quatre employés, tous des entraîneurs en CrossFit, donc habilités à bien conseiller les sportifs, et je suis présentement en recrutement pour la saison estivale, tout cela dans le but de donner un meilleur service personnalisé à notre précieuse clientèle. Le changement majeur au courant des années se situe surtout au niveau de l’inventaire de la boutique qui a presque triplé, ceci pour offrir, à la clientèle toujours grandissante, un vaste choix d’article de sports, qui vont du très technique au plus tendance. Nous avons aussi conceptualisé, avec la compagnie québécoise de cosmétiques Bella Pella, une gamme de produits spécialisés pour l’entretien des mains des sportifs sous le nom de WODCARE.
 
Comment, personnellement, as-tu découvert le CrossFit ? 
 
Un bon ami à moi, aujourd’hui décédé du cancer, m’avait fait découvrir ce sport, qui, à l’époque, était complètement nouveau. Dès le début, je suis tombé en amour avec ce sport, qui est dès plus complet, lorsqu’il est pratiqué dans son intégralité et fait avec un suivi adéquat. L’entraînement CrossFit 
a beaucoup évolué depuis ses tous débuts, bien qu’à la base c’est resté sensiblement la même chose. On constate que les ni-veaux de compétitions ont augmenté, les mouvements se modifient et certains s’ajoutent, tout cela pour augmenter toujours plus les défis et nous garder accroc à cette discipline (rires).
 
Le CrossFit me pousse à me dépasser et à atteindre des limites que je ne pensais pas pouvoir atteindre. C’est apprendre à se battre. Lorsque l’on se bat pour terminer des séances d’entraînement, les défis de la vie ne semblent plus insurmontables. Par l’entraînement et la patience, on apprend à atteindre nos objectifs, nos défis et ensuite à pouvoir le transposer dans nos objectifs de vie. On se forge un caractère, on se construit une estime de soi. On acquiert des habiletés et de la force à l’entraînement, qui ne se perdent pas. On sait que ce que nous bâtissons avec notre corps et notre esprit restera pour toujours. C’est, autrement dit, le plaisir dans l’accomplissement physique.
 
Quel est ton propre CrossFit et à quelle fréquence fais-tu tes exercices ? Est-ce que, comme plusieurs, tu participes à des compétitions de CrossFit ?
Je pratique le CrossFit cinq fois par semaine et parfois deux fois dans la même journée. Mais les séances sont variées et parfois on a l’impression de faire deux sports différents dans la même journée. On se spécialise dans certains cours avec l’haltérophilie et dans d’autres en gymnastique ou sur des mouvements de CrossFit spécifiques. Je participe à diverses compétitions, dès que je le peux, et les compétitions, d’année en année, se multiplient.
 
Est-ce qu'on peut dire que le CrossFit est un sport «complet» ?
Je crois en effet qu’il est un sport complet. Le CrossFit combine principalement la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. À l’entraînement, en plus des mouvements olympiques d’haltérophilie, on court, on rame, on grimpe à la corde, on saute, on déplace des objets. Il y a des exercices avec le poids du corps. On utilise des haltères, des anneaux de gymnastique, des boîtes, des kettlebells, des sacs et tout autre objet pouvant servir l'entraînement.
 
Je souhaite à tous de trouver le sport qui les motivera à garder un mode de vie saine, que ce soit par le CrossFit ou toute autre discipline. Et que personne n’hésite à venir chercher au WOD Sports de l’information ou de partager leur expérience. Mon équipe et moi sommes toujours heureux de partager et de discuter sur le sport et la forme physique. 
 
WOD SP0RTS   1290, rue Amherst, Montréal
514-303-9637 ou www.wodsports.ca