À QUOI S’ATTENDRE POUR LA SAISON 2 ?

Patrick Gagnon
Commentaires
coming out 2

En mai dernier, Fugues a eu l’occasion de visiter le plateau de tournage de la deuxième saison de la série web Coming Out, écrite, réalisée et produite par le jeune acteur Mathieu Blanchard. Bonne nouvelle, les fans pourront finalement voir le produit fini à la fin du mois de septembre sur le site de EnVedette.ca. L’intrigue demeure secrète (même pour nous!), mais d’ici là, voici ce que trois des acteurs principaux avaient à raconter au sujet de leur personnage.

Hugo, l’infirmier amoureux  
 Patrick Martin reprend son rôle d’infirmier pour la deuxième saison, alors que celui-ci s’est officiellement mis en couple avec Olivier il y a de ça plus de 18 mois. Rappelons que le tout récemment avoué policier avait déjà deux filles avec son ex… « Mon personnage se retrouvera dans un modèle de couple un peu emprisonné en banlieue de Montréal. Il doit réinventer son couple pour retrouver les étincelles et la passion des débuts de la relation, mais pas de n’importe qu’elle manière… Il se retrouvera donc à jumeler travail, famille et sexualité » explique Patrick. Son personnage semble avoir pris de la maturité, de l’assurance. Il sait plus où il s’en va, il est plus directif et il a des objectifs à atteindre. 
 
C’est d’ailleurs une caractéristique qui plait beaucoup à l’acteur, qui se retrouve dans cette attitude d’Hugo. « Je lui souhaite de se faire confiance pour ce qui est de ses décisions et de sa vie. Il y a des embuches, mais rien ne lui arrivera pour rien; ça le mènera à une stabilité épanouissante », ajoute l’acteur qui poursuit actuellement une formation en production télévisuelle à l’INIS, en plus de reprendre son rôle dans L’Auberge du chien noir cet automne. 
 
Mat, un jeune homme qui s’assagit 
Mathieu Blanchard reprend son rôle de photographe pour la saison 2, après le départ de son personnage pour New York à la suite d’une année frivole. « Mat était très immature dans la saison 1, il était le gars qui couchait à gauche et à droite pour combler un vide… Dix-huit mois plus tard,  il croit avoir fait un ménage et avoir pris de la maturité, mais il devra régler certains trucs. Il ira même toucher le fond, pour en ressortir grandi. Je lui souhaite d’être bien. Il a besoin de régler ses affaires et de passer à autre chose», explique celui qui à la base ne devait même pas camper ce rôle. 
 
Mat sera moins player et arrivera à tirer des leçons des obstacles que la vie lui envoie. C’est d’ailleurs dans cette nouvelle mouture que l’acteur se retrouve le plus dans son personnage. « Il me rejoint plus c’est certain, ajoute Mathieu en riant. Mais c’est un peu plus difficile à jouer, parce que c’est plus proche de moi. La ligne entre sa vie et la mienne peut être mince parfois. » 
 
Une travailleuse sociale encore bien impliquée
Finalement, Mélanie Pilon reprend le rôle de Caro, une travailleuse sociale qui était tombé enceinte à la fin de la première saison. Impossible de savoir ce qui lui arrivera, sinon que nous pourrons rentrer plus en profondeur dans sa vie personnelle.  
 
«On a tous une période charnière dans notre vie, il y a des moments où il faut faire du ménage. Caro est dans cette période-là, et j’ai eu le goût d’approfondir ce qui se passait dans sa vie. J’adore sa grande sensibilité. Dans Unité 9, je joue un personnage très très froid, très en contrôle. C’est un personnage très différent de moi, je suis une hypersensible très expressive… C’est ce qui me rejoint beaucoup dans le rôle de Caro. Je lui souhaite de trouver la paix à l’intérieur d’elle », explique la belle blonde que l’on a pu voir cet été dans le film La Petite Reine et que l’on retrouvera dans son rôle d’IPL dans la prison d’Unité 9 dès septembre aussi.   
 
Pour regarder la série dès le 25 septembre, rendez-vous au www.envedette.ca/comingout ou suivez la série sur Facebook (facebook.com/comingoutlaserie).