Sortie de John Fennell

Un lugeur canadien veut briser le tabou de l'homosexualité dans le sport

Max Dubreuil , La Presse Canadienne
Commentaires

L'athlète olympique de Calgary John Fennell a pris part vendredi soir à une discussion en groupe sur l'homophobie dans le monde sportif.

La réunion avait lieu à l'hôtel Hyatt Regency à 19 h, en marge du festival de la fierté gaie de Calgary. Le lugeur John Fennell a révélé son homosexualité après avoir participé aux Jeux olympiques de Sotchi en février. Il avait gardé secrète son orientation sexuelle pendant la durée de l'événement sportif.

« C'était une situation terrifiante », a-t-il expliqué. « C'était l'une des choses les plus stressantes que j'aie faites. » À l'approche des Jeux olympiques, il est devenu très anxieux et il dit que cela a eu un impact négatif sur sa performance. « Lors des championnats du monde de luge en Lettonie, j'étais presque hystérique et je me suis demandé « comment je pouvais être assez courageux pour descendre cette montagne si je ne peux pas avoir le courage d'être ce que je suis », a-t-il mentionné.

John Fennell a admis que la situation a été difficile en Russie en raison de la loi contre la propagande homosexuelle qui a été adoptée dans ce pays. Lorsqu'il a dévoilé son homosexualité à son retour au pays, il a reconnu que c'était fort différent. « J'ai eu des réactions presque entièrement positives de la part de tout le monde », a-t-il dit. « Cela m'a fait beaucoup de bien. » John Fennell espère avoir du succès dans ses compétitions au cours de la prochaine saison des compétitions de luge. Il reconnaît que ce sport demande beaucoup de courage et de confiance.

Entre-temps, il a hâte de prendre part aux festivités de la fierté gaie à Calgary, d'autant plus qu'il sera rejoint par ses coéquipiers.