Of Girls and Horses

Apprendre à aimer

Julie Vaillancourt
Commentaires

Depuis ses débuts en 1985, avec The Cruel Woman, la scénariste et réalisa-trice allemande Monika Treut s’intéresse à la représentation des minorités sexuelles, que ce soit par le biais de la fiction (Virgin Machine, 1988) ou du documentaire, dont Gendernauts, en 1999, qui donnait la parole à des transgenres.

Après Ghosted (1999), qui explorait la relation amoureuse entre une artiste allemande lesbienne et une journaliste Taïwanaise, Monika Treut nous revient avec un long-métrage de fiction qui explore, cette fois, les relations lesbiennes dans le cadre d’un coming-of-age story. Âgée de 16 ans, Alex est une adolescente perturbée : ayant quitté l’école, elle prend de la drogue et se mutile.

Dépassée par les événements, sa mère adoptive l’envoie faire un stage dans un haras. Elle y fera la rencontre de Nina, une professeure équestre, responsable de l’établissement. De fil en aiguille, Nina lui apprendra à aimer et s’occuper des chevaux. Alex apprivoise son nouvel environnement, ainsi que Nina, qui entretient une relation à distance avec sa compagne, Christine. Le jour où Kathy, une jeune fille de la haute société, arrive au haras avec son propre cheval, Alex n’apprécie pas sa venue. Mais le cheval sauvage qu’est Alex apprivoisera peu à peu la présence de Kathy, jusqu’au jour où elles se retrouveront seules le temps d’un week-end.

Présenté en première au Festival du film de Turin, Of Girls and Horses pose un regard en toute délicatesse, sur les liens qui unissent ces 4 femmes, ces chevaux sauvages qui apprennent à aimer… 

of girls and horses

Monika Treut Allemagne

Ce film sera présenté dans le cadre d'image+nation festival de cinéma LGBT de Montréal
le samedi, 11/29/2014 - 19:15— L'Annexe Judith Jasmin (L'ancien cinéma ONF)