Ainés et Retraités de la Communauté

«Les enfants de Fugues»

L'équipe de rédaction
Commentaires
Les enfants de Fugues

L’ARC – Aînés et Retraités de la Communauté a été fécondée in texto dans les pages de Fugues il y a 14 ans. C’est en réponse à un appel de Renaud Paré aux « retraités flyés gais », publié dans notre numéro de décembre 2000, que l’association a été fondée.

D’abord appelée Retraités gais, l’association a changé son nom pour marquer son ouverture à tous et parce que la majorité de ses membres appartiennent à la génération silencieuse; celle qui ne clame pas son orientation sexuelle peut-être parce que découverte à une époque où elle était considérée comme un crime et une ma-ladie mentale. Orientée vers les aînés gais, l’ARC accueille avec plaisir toutes les personnes qui adhèrent à ses objectifs et à ses règles fondées sur le respect et l’acceptation. De manière un peu ca-valière, on peut dire que tous ceux qui ne sont pas bien dans un moule de moitié de couple hétéro-sexuel y trouvent de quoi améliorer leur bien-être.
 
L’association, qui compte aujourd’hui 186 membres âgés entre 54 à 91 ans, est maintenant une personne morale juridiquement reconnue. Le 2 novembre dernier, après ratification de son incorporation, les membres ont élu leur premier conseil d’administration en remplacement du comité exécutif. Sa composition est la suivante : Lionel Lefrançois, président; Jean Lalonde, vice-président; Michel Pierre Boucher, secrétaire; Claude Boyer, trésorier et Daniel Amireault, administrateur.
 
Fondée pour briser l’isolement, vécu par beaucoup d’aînés gais, l’ARC continue de multiplier les occasions de rencontres et de socia-lisation pour ses membres en organisant des activités communautaires, culturelles, sportives et touristiques toute l’année ou selon les saisons. Chaque semaine, les membres peuvent se restaurer au BRUNCH et jouer à la PÉTANQUE le dimanche, jouer au SCRABBLE le lundi, aller au CINÉMA le mardi, MARCHER sur le mont Royal ou jouer à la PÉTANQUE le mercredi; le jeudi, il y a les JEUX DE CARTES, les  RANDONNÉES À VÉLO et, toutes deux semaines, le GROUPE « ENTRE-NOUS  » pour les échanges verbaux. Le SOUPER COMMUNAUTAIRE, la SOIRÉE RESTO et le CINÉ-CLUB sont des activités mensuelles. Des ATELIERS, SOIRÉES AU THÉÂTRE, EXCURSIONS et VOYAGES sont organisés sporadiquement. Et, chaque année, les membres sont invités à des SÉJOURS AU CHALET, à Wentworth-Nord en été et à Ste-Ursule en hiver; en plus, ils peuvent festoyer en gang à la CABANE À SUCRE, au PIQUE-NIQUE DE LA ST-JEAN, à l’ÉPLUCHETTE DE BLÉ D’INDE, AU RÉVEILLON DE NOËL  et au SOUPER DU NOUVEL AN.
 
Le premier conseil d’administration de l’ARC : Michel Pierre Boucher, secrétaire; CLaude Boyer,  trésorier; Lionel LeFrançois, président; Jean Lalonde, vice-président; Daniel Amireault, admnistrateur

Le premier conseil d’administration de l’ARC : Michel Pierre Boucher, secrétaire; CLaude Boyer, trésorier; Lionel LeFrançois, président; Jean Lalonde, vice-président; Daniel Amireault, admnistrateur

 
Le « père » de l’ARC, Renaud Paré, a aussi initié un projet de résidence pour les aînés gais. Après quelques années de démarches laborieuses, mais fructueuses, son projet s’est enfin concrétisé. En partenariat avec La Traversée, l’ARC met maintenant à la disposition des gais la moitié des appartements de l’Habitat Fullum. La qualité des aménagements de l’ancien couvent des Sœurs de la Providence, situé au 1431 rue Fullum, impressionne ses premiers résidents.
 
Pour plus d’informations, on peut visiter le site de l’ARC,  
www.algi.qc.ca/asso/arc/index.html, ou appeler au 514-730-8870 ou écrire à [email protected].