Yvan Fortin

Le Nouveau DG de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec

Julie Vaillancourt
Commentaires
Yvan Fortin

Après 8 ans à la direction générale de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec, Olivier Poulin a récemment quitté ses fonctions, créant nécessairement «un petit tremblement de terre» dans le milieu communautaire de Québec. Véritable institution de la communauté LGBT, l’Alliance est responsable d’initiatives et événements majeurs à Québec, dont La Fête arc-en-ciel de Québec, la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie et le Journal communautaire et participatif SORTIE. Prendre la direction générale de l’Alliance peut sembler une lourde tâche, qu’à cela ne tienne, Yvan Fortin est prêt à prendre les rênes et assumer ses fonctions. Portrait de l’homme de 42 ans qui ne cache pas sa passion, ses projets et ses rêves.

Anciennement dans la fonction publique fédérale, pour le ministère de la Défense, Yvan Fortin se retrouve, en 2009, quelque peu exaspéré par la lourdeur administrative de sa fonction et décide d’emboiter le pas du changement, en investissant un milieu pour lequel il a toujours désiré se dévouer : le communautaire. Dès lors, il s’investit bénévolement pour de nombreux organismes LGBT, dont GRIS-Québec et GLBT Québec (ancien nom de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec) et un poste s’ouvre à MIELS-Québec (Mouvement de lutte et d’entraide  dans la lutte VIH-SIDA), raconte Yvan : « Ça correspondait à ce que je souhaitais faire. Comme coordonnateur à la prévention, il y avait place à la créativité, une belle autonomie et la capacité de travailler à répondre aux besoins des gens», explique celui qui aura ainsi l’occasion de travailler de près avec l’Alliance Arc-en-ciel de Québec, puisque partenaire de MIELS-Québec. 
 
Il s’impliquera d’ailleurs avec plaisir dans plusieurs initiatives, notamment comme responsable des bénévoles pour la Fête arc-en-ciel de Québec : «J’ai eu beaucoup de plaisir et je me suis rendu compte que le mandat de défense des droits me collait à la peau», explique Yvan qui fit officiellement son entrée en pose le 10 novembre dernier, en tant que directeur général de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec : «Dans les dernières années, Olivier [Poulin] a vécu des années de précarité financière à l’Alliance, avec beaucoup d’efforts il a réussi à la sortir de la précarité. Maintenant, elle a une meilleure renommée de financement et partenariats. Je crois que mon défi sera de rassembler les gens autour de l’alliance et d’y permettre de grandir à plusieurs niveaux, d’accroitre son membership et son financement et sa renommée dans l’ensemble de la région de Québec métropolitain.»
 
Sans conteste, Yvan Fortin a de nombreux projets qu’il désire concrétiser au sein de l’alliance : «Ça bouillonne dans ma tête, il va falloir que je classe mes idées en ordre de priorité, car j’en ai presque trop actuellement! 
 
Déjà, j’ai souhaité être le plus accessible possible», explique Yvan, qui a su suivre les conseils de son prédécesseur, qui avouait récemment au Journal Sortie que le nouveau président devrait «savoir 
s’entourer». 
 
Ainsi, Yvan emboite le pas et invite tous les dimanches après-midi au Club Forum, les membres de la communauté LGBT et leurs alliés, à venir le rencontrer pour échanger et discuter avec lui : «Je suis derrière le bar au Club Forum! Les gens viennent me parler, faire leur membership pour l’alliance… Dans ma tête, la personne avec laquelle on peut se confier facilement et naturellement, c’est un barman, alors je me disais que pour me grounder sur les besoins des gens, j’ai le goût, une demi-journée par semaine d’être là! J’aime les gens, être entouré, discuter et je crois beaucoup en la force du nombre » explique celui qui servira des boissons au bar et écoutera vos paroles jusqu’au 21 décembre.
 
 «C’est aussi l’occasion de mettre en relation tous ces gens, orga-nismes, associations, groupes et mouvements», appuie Yvan : «Je veux convaincre tout le monde que notre communauté à Québec, n’est pas du tout plate! Il y a plein de choses au point de vue culturel, sportif, etc. Mais peut-être qu’on ne les connaît pas assez? Qu’on ne leur donne pas une visibilité suffisamment importante? Il faut les faire connaître! L’année dernière lors des célébrations de la Fête Arc-en-ciel à Québec, nous avons fait les visages de la fierté, qui présentaient des portraits de personnes…Mon rêve cette année serait de mettre en évidence une vitrine des groupes qui dynamisent la communauté, afin que tout le monde les connaissent!», soutient Yvan, qui rêve aussi que la Fête arc-en-ciel se déploie dans tout le Vieux-Québec : «Pendant le mois contre le cancer du sein, les édifices ont été éclairés en rose, pour la cause. Je rêve qu’à la Fête arc-en-ciel l’année prochaine, on éclaire les édifices aux couleurs de l’arc-en-ciel! Ce serait une façon de rassembler tout le monde sous nos couleurs et d’être visible de partout, jusqu’à Limoilou! Bien sûr, tous ces beaux projets sont réali-sables, si tous les bénévoles et les gens qui m’ont félicité pour mon nouveau poste emboitent le pas de l’implication!» 
 
Yvan Fortin vous rencontre au Bar Forum à Québec (221 rue St-Jean),  tous 
les dimanches, de midi à 16h, jusqu’au 21 décembre. Ouvert à tous!
Site web de L’Alliance Arc-en-ciel de Québec : http://arcencielquebec.ca/