Cora du Village

La réouverture, C’est ce mois-ci !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Cora

Il y a un an environ, le matin du 20 février 2014, les sapeurs pompiers sont appelés à circonscrire un brasier sur Sainte-Catherine Est, à l’angle de Saint-Timothée… Le club au dessus du resto de pizza est en flammes. Et les dégâts seront considérables et ont forcé la fermeture du resto Cora adjacent. Finalement, un an presque jour pour jour, soit le 19 février prochain, le Cora du Village rouvrira ses portes après bien des péripéties et au plus grand soulagement de son propriétaire, le très sympa Lino Furtado.

 
«Il y a eu de très longs travaux de structure, de décontamination (suie, amiante, etc.) et beaucoup, beaucoup d’autres choses, dit Lino Furtado, aujourd’hui avec un sourire en coin mais avec tristesse dans les yeux. J’en ai appris aussi beaucoup avec le monde des assurances, ce fut très, très long parce que ce n’est pas un dossier normal. Lorsque c’est un incendie criminel, comme ce fut le cas ici, les choses sont plus lourdes. On a dû aussi bâtir un mur coupe-feu de plusieurs étages de haut pour protéger l’édifice. Mais on a réussi reouverture coraà passer à travers tout cela maintenant.»
 
Lorsqu’on mettra les pieds chez Cora, on rentrera dans un local totalement renouvelé, embelli et réaménagé puisqu’on a déplacé la cuisine et revu les places assises. «Le look de l’endroit sera résolument plus moderne, plus actuel tout en respectant la facture Cora, précise M. Furtado. En raison des nouvelles normes, on a perdu 36 places, donc on en aura 94 à présent, mais tout ce que je peux dire c’est que ce sera plus confortable, plus agréable pour la clientèle et plus convivial aussi, plus chaleureux…»
 
Bien sûr, si Lino Furtado est confiant, on comprendra qu’il y a eu des moments de découragements, de désenchantement… Qui ne le serait pas après tout ? «Je suis passé à travers avec les encouragements de la clientèle. Les clients qui s’arrêtaient pour me parler, me dire qu’ils avaient hâte que le Cora rouvre enfin, me dire de ne pas lâcher…  On peut faire mille choses dans une journée et avoir la tête accaparée par toutes sortes de problèmes, mais cela faisait souvent ma journée que d’avoir l’appui des gens. J’aime la clientèle du Village et je suis heureux de pouvoir lui dire que l’ouverture est pour bientôt! Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort (comme dit l’adage en anglais) et c’est le cas ici avec tout le support que j’ai reçu des gens, c’est cela qui m’a permis d’aller de l’avant», commente le propriétaire du resto Cora.
 
reouverture coraBien entendu, le menu Cora reviendra avec ses plats favoris. Une partie du personnel sera de retour également, dont deux chefs cuisiniers et Steve, le très serviable fils de Lino Furtado. Il y aura une première journée de rodage le 18 février, une sorte de journée «de la famille», pour ensuite être officiellement ouvert le 19 février.
 
«Bien sûr, j’ai hâte maintenant de pouvoir installer la petite terrasse et qu’il fasse beau pour accueillir les gens», rajoute Lino Furtado. C’est donc une très bonne nouvelle pour le secteur…