Chronologie

Les principales dates dans la recherche d'un vaccin contre le sida

L'agence AFP
Commentaires
vaccin

La mise au point d'une substance anti-sida efficace à long terme chez le singe constitue une nouvelle lueur d'espoir dans la longue quête d'un vaccin contre le virus du sida, qui peut aujourd'hui être contrôlé par des traitements antirétroviraux, mais pas encore guéri.

Voici les principales dates dans la recherche d'un vaccin :

— 1981 : des épidémiologistes américains rapportent les décès de plusieurs homosexuels atteints d'une forme rare de pneumonie frappant habituellement des patients aux défenses immunitaires réduites.

— 1982: le nom de Syndrome d'immunodéficience acquise (Sida) est donné à cette maladie, qui se transmet par voie sexuelle, mais aussi par voie sanguine, par le lait maternel et par sécrétions vaginales.

— 1983-84 des chercheurs français, puis américains identifient le virus du sida qui sera baptisé plus tard virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

— 1987 : les premiers tests d'un vaccin contre le sida, utilisant une version génétiquement modifiée d'une protéine du VIH, ont lieu aux États-Unis. Ils aboutissent à un échec

— 1997 : le président américain Bill Clinton fixe comme objectif le développement d'un vaccin contre le sida au cours des 10 prochaines années.

— 2003 : AIDSVAX est le premier prototype de vaccin à faire l'objet d'un essai clinique de phase III, la dernière étape avant une éventuelle commercialisation, mais le vaccin se révèle inefficace.

— 2007 : des tests menés sur un autre vaccin expérimental mis au point par le laboratoire Merck sont brutalement interrompus. Les résultats suggèrent que le vaccin pourrait avoir entraîné davantage de nouvelles contaminations parmi les vaccinés que parmi les non-vaccinés.

— 2009 : un autre vaccin baptisé RV144 est testé sur 16 000 volontaires thaïlandais. Il montre que 31 % des participants vaccinés ont nettement moins de risque d'être infectés par le VIH que le groupe témoin. Mais la protection est jugée trop faible pour justifier la poursuite de son développement.

— 2013 : échec de l'essai clinique (HVTN 505) d'un nouveau vaccin expérimental testé sur quelque 2 500 volontaires.

— 2015 : des chercheurs américains annoncent avoir mis au point une substance anti-sida, baptisée eCD4-Ig, qui s'est avérée efficace pendant des mois sur des singes et qui pourrait déboucher sur une protection à effet prolongé contre le VIH.