Techno

La non vedette

Francois Gagnon
Commentaires
laptop

Le 9 mars dernier, la compagnie la plus riche du monde présentait de nouveaux produits aux journalistes techno d'un peu partout dans le monde à San Francisco. Tout le monde s'attendait au dévoilement tant attendu de la montre connectée, mais la vedette de la matinée fut plutôt un nouveau Macbook.

Personne ne s'attendait au dévoilement d'un tout nouvel ordinateur. Tout au mieux, nous aurions pu espérer une annonce concernant la mise à jour des produits existants dans la gamme Mac, ce qui a été fait d'ailleurs, mais pas à un nouveau produit qui semble révolutionnaire aux premiers abords. Le nouveau Macbook est mince, très mince. Avec ses 1,3 cm d'épaisseur, il figure parmi les ordinateurs portables les plus minces du monde. L'écran de 12 pouces offre la classique résolution Retina (HD) et la batterie permettra, selon les dires du géant, dix heures d'autonomie. Ce portable est offert en trois coloris, dont un fini doré..
 
Minceur et compromis
La minceur exceptionnelle du produit a forcé les designers à limiter le nombre de ports. Dorénavant, il n'y a qu'un port USB-C auquel peut se connecter une multitude d'adaptateurs pour, par exemple, brancher une prise HDMI. Aussi, un processeur ne nécessitant pas de ventilateur a été choisi pour alimenter le nouveau Macbook. Cettepuce de la famille Intel Core M est généralement privilégiée pour les tablettes électroniques et offrira des performances correctes aux personnes qui utiliseront cet ordinateur à des fins de bureautique. Pour le travail plus intense, certaines versions du Macbook Air et Pro demeureront préférables. En somme, ce nouveau produit sembledavantage avoir été conçu pour concurrencer les produits de type Surface Pro de Microsoft qui sont normalement privilégiés dans le monde du travail. Pour l'instant tout est à prouver pour cette petite merveille d'environ 1300 dollars..
 
IWacthApple Watch
Ce qui devait être le clou du spectacle s'est pointé le bout du nez à la fin de la matinée: la Watch. Présentée en version préliminaire à l'automne dernier, la montre connectée Watch demeure inchangée dans sa version finale. La présentation demeure la même etla gamme s'étend sur trois grandes catégories qui se déclinent ensuite en plusieurs modèles. Le premier choc est, d'abord, de s'y retrouver dans toute cette variété, chose qu'évite généralement le géant de Cupertino. Le second choc est celui de la fourchette de prix. On se plaira certainement à nous marteler d'un prix d'entrée à 459 dollars, mais la facture risque de grimper très, très rapidement.
 
Le modèle sport, d'entrée de gamme, n'est pas particulièrement joli et il faudrait l'éviter si on désire utiliser la montre en tout temps. Une fois dévêtus de votre ensemble Under Armour, la Watch Sport risque d'être en contradiction avec votre style. La Watch régulière, plus classique, est disponible à un prix minimum de 699 dollars. Son style est plus discret et comme le modèle Sport, il est possible de la personnaliser avec une variété de bracelets et de finis du boîtier. Le troisième modèle de la gamme, la Watch Edition est une version très luxueuse en or 18 carats. Avec son prix à plus de 10000$, elle s'attaque au marché haut de gamme généralement réservé aux fabricants traditionnels suisses. Pour un produit dont le cycle de renouvellement est annuel, l'achat de cette version luxueuse est douteux; à qui s'adresse-t-elle exactement? 
 
La réponse est difficile à trouver. Apple prévoit vendre plus de 10 millions de la Watch, toutes versions confondues, au cours de la prochaine année. Si vous doutez encore d'un tel achat, il serait probablement préférable d'attendre une seconde version qui permettra à la montre d'être plus autonome à l'extérieur de l'iPhone qui est actuellement essentiel à son fonctionnement.
 
À la suite de la présentation du 9 mars, il ne fait plus aucun doute qu'Apple veut s'attaquer encore plus au marché du haut de gamme, autant avec le nouveau Macbook qu'avec la nouvelle Watch. Pour le consommateur régulier, les choix sont nombreux, mais aussi embêtants. Il faudra être vigilant devant les choix guidés par l'apparence. Dans le cas du nouveau Macbook, les performances sont sacrifiées au profit du design. En ce qui concerne la Watch, les finis du boîtier et le choix du bracelet peuvent rendre la facture complètement 
exagérée pour une montre qui, au final, travaille de la même manière peu importe le prix payé.