Le banquet d’Auteuil

Benoit Migneault
Commentaires
Le banquet d’Auteuil

Une pièce de théâtre qui présente un pan, trop souvent méconnu, de la vie de Molière. En effet, le regard posé sur l’histoire des grands hommes par les biographes est trop souvent très sélectif : on ne prend bien que ce qui nous conforte dans l’image que l’on en a et le reste est trop souvent écarté du revers de la main, en particulier ce qui est lié à une sexualité jugée marginale.

Le banquet d’AuteuilBasé sur un fait vécu, une nuit de beuverie chez Molière, Jean-Marie Besset livre ici une comédie qui rend bien la folie propre aux libertins de l’époque. Autour d’une même table sont réunis Molière, en amour par-dessus la tête avec Baron, un jeune acteur de 17 ans, Jean-Baptiste Lully, le chevalier de Nantouillet, le marquis de Jonsac, Dassoucy, Chapelle, quelques amants, un castrat et le fantôme de Cyrano de Bergerac. Bref, un mélange explosif où les mots d’esprit, les secrets d’alcôve et les  codes des amours masculines propres à l’époque sont étalés pour notre plus grand plaisir. Pour satisfaire une curiosité bien aiguisée, une postface de Chantal Meyer-Plantureux explore plus avant les sources historiques qui ont inspirées la création de la pièce. 
 
 
Le banquet d’Auteuil, suivi de, La mésaventure de Montpellier / Jean-Marie Besset. Saint-Martin-de-Londres : H&O, 2015. 125p.