Gai écoute

35 ans et toujours à l’écoute

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
gai écoute

Gai Écoute est sans aucun doute l’un des organismes LGB les plus anciens et les plus connus au Québec. Depuis 35 ans, il offre un service d’écoute anonyme à tous ceux et celles qui se posent des questions sur leur orientation sexuelle, qui vivent des difficultés ou aux proches qui se questionnent. 

 
N’offrant dans les premières années que quelques heures d’écoute par semaine, l’organisme a étendu les plages d’écoute qui sont devenues quotidiennes mais pas encore 24 heures sur 24. De plus Gai Écoute a su mettre sur pied des campagnes publicitaires qui ont touché leur cible. D’une part en faisant connaître les services de l’organisme aux principaux intéressé-e-s, mais aussi auprès du grand public qui a découvert par ses campagnes les réalités LGBT.
 
Le maître d’œuvre, de ce qui est devenu l’un des fleurons des organismes communautaires au Québec, est Laurent McCutcheon. C’est avec dé-termination et patience que ce juge aujourd’’hui à la retraite a su donner ses lettres de noblesse à Gai Écoute. Un objectif qu’il n’aurait pu atteindre sans s’entourer de collaborateurs et surtout de bénévoles, qui hiver comme été, se sont relayés au téléphone pendant plus de trois décennies.
 
annonce gai écouteMême si l’organisme a dû faire face au décès subit de son directeur général, Christian Paul Carrière, au mois de mars dernier, pas question de renoncer à la grande campagne de visibilité et de financement que s’apprête à lancer Gai Écoute. Maryse Bézaire, directrice des communications à Gai Écoute est confiante de la portée de cette campagne, faisant écho à celles produites dans les années 1990 et 2000. « Nous lancerons 5 affiches avec des thématiques différentes tout au long de l’année. Des affiches qui parleront de l’orientation sexuelle, de la diversité de genre, mais aussi en direction de tous ceux et celles qui peuvent être concernées par les réalités LGBT». La première affiche vient d’être dévoilée, et bien sûr a été envoyée, comme le seront les suivantes dans toutes les institutions scolaires, les administrations et à tous ceux qui en feront la demande.
En 35 ans, Gai Écoute a évolué en tenant compte des changements qui se sont opérés dans la société. Tout comme l’organisme a suivi les évolutions technologiques. «Nous avons mis en place il y a cinq ans, en parallèle des lignes téléphoniques, la possibilité de discuter en ligne par la mise en place d’un système de clavardage. Bien sûr, chaque année nous voyons le nombre d’appels par clavardage augmenter. Je pense que pour beaucoup, c’est une approche plus facile que de d’être en ligne directement avec un écoutant», explique Robert Asselin, président de Gai Écoute. Des évolutions notables démontrent de la vitalité de l’organisme. «Depuis la fin des activités de Gay Line, nous avons développé un service d’écoute en anglais, et la majorité de nos écoutants sont bilingues. Cela veut dire aussi que notre service dépasse aujourd’hui les frontières du Québec. Nous recevons même des appels en provenance d’Afrique ou du Moyen-Orient.»
 
A-t-on besoin encore de services d’écoute dans nos communautés ? La réponse est oui, compte tenu que le nombre d’appels ne diminue pas. « Le dévoilement de son orientation sexuelle reste la thématique la plus souvent abordée avec environ 30 % des appels, avance Robert Asselin, puis environ 26 % des autres appels concernent la solitude et l’isolement dont souffriraient les personnes LGBT. Et ces appels ne proviennent pas forcément de personnes en région comme on pourrait le croire. Enfin, on remarque aussi la tendance déjà constatée, c’est que les jeunes font leur sortie du placard de plus en plus tôt ».
 
Gai Écoute est toujours à la recherche de bénévoles pour assurer la continuité de ses services et en développer d’autres. Le 35e anniversaire donnera l’opportunité à l’organisme d’entreprendre une grande campagne de visibilité et de rappeler son utilité à travers plusieurs événements qui seront dévoilés tout au long de l’année et dont nous rendrons compte dans nos prochaines parutions.