Le Festival Fringe du 1 - 21 juin

L’ÉTERNEL ADO à 25 ANS !

Étienne Dutil
Commentaires
drag race

Un quart de siècle de théâtre éclectique, de spectacles déjantés, de musique électrisante, de courses folles de drags queens et de partys mémorables. Quand l’outran-cier se classe au rang des Beaux-Arts ! Un festival iconoclaste et, donc, génial !

Sa majesté Mado Lamotte, reine du Fringe ! Porte-parole de la 25e édition du Festival Fringe de Montréal, «cet éternel adolescent a une double raison de célébrer avec les 15 ans de la Course en Drag que j’anime depuis ses tous débuts», déclare la Reine Lamotte. «Je suis honorée de faire partie de cette grande manifestation de l’art alternatif, du burlesque jouissif, de la folie conta- gieuse et de l Allie Weig’s Inn’absurde assumé.

Le Fringe, c’est tout ça et bien plus encore», affirme Mado qui divertit, sans jamais dépareiller, les foules du Fringe depuis 15 ans déjà. Bref, un festival à son image, finalement ! Pour cet anniversaire, le Fringe 2015 se déclinera en 110 spectacles (théâtre, cirque, magie, clowns, poésie et marionnettes), 26 concerts (folk, rock, pop et indie), 18 "Nuits", dont 9 gratuites, et 17 événements connexes, et ce, dans 28 lieux différents ! Un festival qui permet à plus de 200 artistes d’ici et de l’étranger de se rencontrer en explorant avec le public des territoires artistiques inconnus que ce soit en théâtre, en musique, en danse ou en arts visuels.

 
Au rayon des SPECTACLES, on retiendra plus particulièrement :

- 5 Lesbians Eating a Quiche : 1956. L’inquiétude gagne les veuves de la Société Susan B. Anthony des Soeurs de Gertrude Stein – qui a pour devise « Aucun homme, aucune viande ! » - lors de leur petit-déjeuner annuel de quiche, alors que les communistes menacent leur ville. Une comédie noire satirique sur les craintes mélodramatiques de la guerre froide en Amérique et l'ironie du fondamentalisme. Une quiche succulente, « mais… sans saucisse ! »

- Allie Weigh's Inn : Le voyage d'une femme à travers quatre décennies de sa vie. Le violon, les compositions originales et la voix d’Allie tissent ensemble des monologues intimes sur l'enfance, la maternité, la sexualité, l’amour pluriel, la perte, et comment s’y  5 Lesbians eating a quicheretrouver.
 
- Laureen : Queen of the Tundra : Un spectacle de drags contemporain nommé d'après la très chère épouse de notre premier ministre Harper, ou des princesses politiquement insensées et rebelles propose un commentaire tordu, politique et lunatique, sur le Canada, ses perceptions identitaires, et son âme queer.

- Trantasy : Tranna Wintour est une comédienne lascive, une victime de la mode obsédée par la pop-culture, qui s'allume dans ce nouveau spectacle qui explore ses imaginations les plus profondes, sauvages et drôles. Et qui peut vous laisser essoufflé et… sexuellement confus !

- Dating and Taxes : Hugh, 70 ans, traîne sur Internet à la recherche d’un petit ami plus jeune, mais il doit d'abord terminer la déclaration de revenus de son ex-femme ! Un duo comique sur le vieillissement, les vins fins, les rencontres et… les impôts!

- Cootie Catcher : Dans cette réflexion hilarante, et limite terrifiante, Lucas revient sur ses nombreuses rencontres intimes de type «sexuellement transmissible». Relatant ses aventures — dénudées, mais soi-gneusement emballées — il tente de rester sexe-positif dans une société séronégative.
 
- Doggy dans gravel : une histoire de scouts à St-Polycarpe...
Laureen : Queen of the tundra- Maelström – Moi qui parle à rien et toi qui entends... : un théâtre-
laboratoire mêlant la parole franche, le sexe et le rire à propos de cette Génération Y « trop conne pour faire des phrases complètes » de plus de #140 caractères !

- Triptych : des portraits sans tabou à propos de la beauté volontairement captive. Une exploration courageuse de sexualité humaine par ce voyage théâtral sensoriel sur la recherche perpétuelle de l'équilibre et l'union des opposés.

- et bien d’autres à découvrir sur www.montrealfringe.ca


Au rayon des ÉVÉNEMENTS, Fugues a retenu pour vous…

- Montreal Slowdance (5 juin, 22h-03h) : des slows toute la soirée, avec des danseurs désignés pour les timides, et un livret de cartes à danser pour les planifier à l’avance.
- Strip Spelling Bee (3 juin, 21h-01h) : un concours d’épellation sexy… au lieu d’un strip-poker !

- et bien sûr, la Course des Drags entraînée par Mado. L’événement le plus populaire du festival met en lice dans une lutte scandaleuse les reines de Mado et les aspirantes dames du festival, dans un combat plutôt extravagant de play-back, de transformations stylistiques, de cocktails et plus encore, le samedi 20 juin de 16h à 18h au Parc des Amériques (angle St-Laurent et Rachel) qui deviendra le temps du festival, le Parc Fringe (entrée gratuite).

Une grande exposition, la Galerie Fringe, se déroulera au MAI (Montréal, arts interculturels, 3680 Jeanne-Mance) du 9 au 14 juin (vernissage le 9 juin de 17h à 19h). 100% des revenus de vente seront remis aux artistes.  

 
Le Festival Fringe du 1er au 21 juin  
Infos et billets au 514 849-3378 et sur 
montrealfringe.ca

Selon les traditions du Fringe, les prix varient de gratuit à 20$, et les artistes reçoivent 100% de leurs ventes à la billetterie.