Spisak : 1. Un cadeau ne se refuse pas

Benoit Migneault
Commentaires
Spisak

Premier tome d’une hexalogie (six tomes) de fantasy historique se déroulant dans l’Europe médiévale : un cocktail surprenant et pour le moins inhabituel dans le paysage littéraire québécois. L’action se déroule en 1566 et est articulée autour de Graigor Spisak qui quitte la Hongrie, en compagnie de sa femme et de ses trois enfants, pour gagner sa vie en Autriche en enseignant la musique et en animant les fêtes de familles bourgeoises.

SpirakPourtant, une rencontre avec trois voyageurs de passage l’entraîne dans une tout autre direction. Ce dernier se fait offrir de devenir précepteur d’un jeune enfant, mais se retrouve plutôt prisonnier aux mains d’un clan d’immortels dirigé par un couple dont la femme est enceinte de son futur élève. Il faut savoir que l’événement est plus qu’inhabituel puisqu’aucune naissance n’a jamais été signalée dans l’histoire de ces derniers : l’immortalité se transmettant au cours d’une cérémonie impliquant un partage du sang. Graigor devient immortel contre son gré et se voit à jamais séparé de sa famille. Quelle est la nature des ombres fantomatiques noires dont il est l’un des rares à discerner les formes? Et, surtout, qu’en est-il de la relation qui s’installe progressivement entre lui et Martial, le séduisant et mystérieux intendant du domaine? Graigor est un homme de son époque et il ne peut tout d’abord que frémir devant le crime contre nature qui l’interpelle ainsi. L’appel du cœur et du sang est cependant difficile à résister. Un roman complexe et enlevant dans laquelle l’auteure, Maryse Charbonneau, met soigneusement en place les pièces d’un échiquier scénaristique complexe. Elle déclare porter en elle ce récit depuis de nombreuses années et on peut la croire sur parole puisqu’elle fait montre d’un grand souci du détail tant dans l’évolution du récit que dans celle des personnages. Surprenant et passionnant à la fois!