Israël - Moyen-Orient

Israël sur votre liste de destinations à visiter

Olivier Gagnon
Commentaires
 Tel Aviv
 Le mur du temple à Jérusalem
  •  Tel Aviv
  •  Le mur du temple à Jérusalem

Début juin dernier, je fermais mes valises pour deux semaines en Israël, question d’aller célébrer la Pride de Tel Aviv qui fêtait cette année son quarantième anniversaire. Quarante ans de Pride au Moyen-Orient, vraiment? C’est ce que j’allais découvrir avec 14 autres membres de la mission organisée par CIJA-Québec pour nous faire découvrir ce pays, sa culture, ses gens et sa communauté LGBT. Récit d’un voyage pas banal entouré de gens extraordinaires.

Un peu de contexte
À environ douze heures d’avion de Montréal, Israël est une destination de contrastes. Qu’il s’agisse de sa géographie (montagnes verdoyantes à quelques heures d’un désert de terre rouge) ou de sa composition démographique (80 % d’Israéliens juifs cohabitent avec 20 % d’Israéliens arabes), ce pays d’un peu plus de 20 000 km carrés surprend par les différences qu’il propose. Les routes qui parcourent Israël sont belles et il est possible de se rendre du nord au sud du pays en moins de dix heures – parfait si vous êtes du genre à vouloir maximiser vos vacances. 
 
IsraelCôté sécurité, bien qu’il n’y ait presque rien à mentionner sinon une sécurité accrue dans les aéroports, je me dois de vous rassurer : le climat politique et militaire du pays est au beau fixe, malgré certaines tensions vécues ponctuellement près des frontières avec Gaza, à plus de 100 km de Tel Aviv. Parlant de climat, prévoyez des températures assez chaudes (les mois de juillet et août sont particulièrement brûlants!), bien que les soirées nécessitent souvent le pantalon et le chandail. Chapeau et crème solaire sont de mise. Côté bouffe, assurez-vous de commander de l’houmous et des fallafels aussi souvent que vous pouvez ; vous regretterez ce goût traditionnel à votre retour au Québec.
 
Une vie gaie surprenante
J’imagine que vous vous demandez encore comment les juifs orthodoxes peuvent vivre au même endroit que les membres de la communauté LGBT? Ils cohabitent, tout simplement. Évidemment, la situation est bien différente à mesure que vous avancez dans le pays. Tel Aviv est une bulle – c’est toute la ville qui est gaie. Il fallait voir ça pour la Pride : des centaines de drapeaux et oriflammes étaient disposés à la grandeur de la ville, sans compter les beaux mecs torses nus (bon, c’est probablement à l’année ça!). 
 
fruitComme la ville ne possède pas de village gai comme nous le connaissons, les restaurants, les bars et les clubs sont éparpillés à travers la ville, souvent à une distance appréciable des hôtels près de la plage. Les endroits à visiter sont nombreux, mais vous devrez vous rendre au moins une fois au Evita, un bar pas très grand où l’action se passe sur la terrasse. Les cocktails sont forts, la clientèle est locale et diversifiée et la musique est juste assez forte. 
 
Pour prendre un verre tranquille, c’est plutôt du côté du Shpagat qu’il faut se diriger pour côtoyer jocks et hipsters. Si on annonce un party Arisa durant votre séjour, allez-y coûte que coûte. Ce party mensuel attire les plus beaux Arabes et Juifs du coin et promet de vous faire danser comme vous ne l’avez jamais fait. En passant, les bars n’ont pas d’heures de fermeture officielles, ce qui incite les gars à sortir (beaucoup) plus tard. Si jamais vous avez de la difficulté à trouver, télécharger Atraf, la version israélienne de Grindr, et abordez les gens, tout simplement. Les Israéliens ont la réputation d’être un peu secs, mais ils sont tout à fait charmants. Vous marquerez des points si vous n’êtes pas circoncis, je vous le mentionne comme ça…
 
plageLa vie gaie en dehors de Tel Aviv existe, mais demeure assez marginale. Ne cherchez pas de bar gai à Haïfa ou à Tibérias; on m’a répondu que les gars se tiennent dans les parcs, sans blague. Cependant, le centre-ville de Jérusalem se démarque par deux endroits plutôt sympas. Si vous êtes de passage dans la ville trois fois sainte, ne manquez pas votre chance de passer la soirée au VideoPub, rue Yohanan Horkanos – dire que ce minuscule endroit est underground est un euphémisme. Devenez ami avec le DJ et proposez-lui des chansons… Vous mettrez le feu à l’endroit! Pour un café plus relax, allez à la rencontre de Dan Goldberg, propriétaire du café Tmol Shilshom, un endroit très gay friendly en plein cœur du centre-ville. Et n’allez pas croire qu’il faut se cacher dans cette ville religieuse : une parade est même organisée depuis quelques années. 
 
Sur la route d’un pays plusieurs fois millénaire 
Tant qu’à être dans un des berceaux de la civilisation moderne, assurez-vous de visiter quelques sites historiques religieux, qu’il s’agisse de l’histoire juive, chrétienne ou musulmane. Le Saint-Sépulcre, en plein cœur de la vieille ville de Jérusalem, est construit sur ce qu’on dit être le mont Golgotha, à l’endroit même où Jésus aurait été emmené le soir de sa mort. Dans le Quartier Juif, c’est le Mur du Temple (Mur des Lamentations) qu’il faut voir. Couvrez-vous la tête d’une kippa et allez vous recueillir au pied du Temple de Jérusalem, seul accès que les Juifs ont depuis la revendication de l’Esplanade et du Dôme du Roche par les musulmans. 
 
groupeÀ travers le reste du pays, vous pourrez visiter plusieurs noms qui vous sonneront certainement une cloche : Nazareth, Capharnaüm, Jéricho, la Mer de Galilée, Tibérias… Le tourisme y est bien organisé et les lieux sont faciles à trouver. Mon coup de cœur au nord du pays : Akko, une petite pointe de terre qui entre dans la Méditerranée, où l’on découvre chaque année les secrets de centaines de structures ensevelies, la plupart de l’époque ottomane et des Croisades. 
 
Finalement, comment passer sous silence la mer Morte ? On y flotte, c’est vrai ! Petit conseil : pour une expérience plus réussie, rendez-vous un peu au sud de Massada (une forteresse surélevée en plein désert ; arrêtez la voir en chemin) pour avoir accès à des plages de sable/sel blanc et vivre l’expérience au maximum. Un peu de boue, une photo de vous en train de lire un livre dans l’eau et tout le corps qui vous gratte, vous êtes en affaires. Shalom!! 
 
Ce voyage a été rendu possible grâce au soutien de CIJA-Québec et du Israel Ministry of Tourism.