Le laboratoire du théâtre

Une saison de tous les possibles

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Une saison de tous les possibles

Contre vents et marées, le Nouveau Théâtre Expérimental, et la compagnie Omnibus, continuent de défricher les possibilités qu'offre une scène théâtrale tout en continuant de réfléchir sur la valeur sociale de l'art dramatique. Cet automne, les femmes assiègent l'Espace Libre. Des univers différents, des paroles singulières, mais de belles surprises, assurément.

Évelyne de la Chenelière étrennera la rentrée à l'Espace Libre avec Septembre. Seule en scène pour Septembre, un texte dont elle est l'auteure et dans une mise-en-scène de Daniel Brière. Un monologue intérieur d'une mère le temps d'une journée de rentrée scolaire... en septembre. Une création pour retrouver la voix singulière, dans l'écriture comme sur scène, d'Évelyne de la Chenelière, l'auteure d’Une vie pour deux qui a connu un grand succès. Une écriture toute en finesse qui tisse une toile dans laquelle sans même s'en rendre compte nous nous retrouvons capturé pour notre plus grand plaisir.
 
Rentrée automnale au féminin, puisque une autre femme sera aussi à l'honneur, Marie-Louise Bibish Mumbu. Auteure d’origine congolaise (RDC), elle a adapté son roman Samantha à Kinshasa pour la scène et interprétera le rôle de cette journaliste qui quitte son pays natal et qui en chemin se demande si elle fait le bon choix. Sous le titre Bibish de Kinshasa, cette production d’Hôtel-Motel dans une mise en scène de Philippe Ducros se donne des allures de soirée entre amis où l’on confronte des univers historiques, culturels et économiques bien différents, avec bien évidemment la poésie et les sentiments.
 
Toujours et encore des femmes à l’Espace Libre avec la compagnie OMNIBUS et Spécialités féminines. Concoctées par Jean Asselin, Réal Bossé et Sylvie Moreau, trois femmes sont exposées derrière une vitrine et font preuve d’une très grande liberté. Mais qui les regarde ? Les passants, le public en l’occurrence, ou ne sont-elles pas un miroir de nos inquiétudes. À l’opposé du voyeurisme, une réflexion sur les femmes aujourd’hui de la petite fille à la grand-mère.
 
Septembre de et par Évelyne de la Chenelière, mise en scène de Daniel Brière, du 8 septembre au 3 octobre

Bibish de Kinshasa, de Louise-Marie Bibish Mumbu, mise en scène de Philippe Ducros, du 13 octobre au 24 octobre
 
Spécialités féminines, création collective,
du 28 octobre au 14 novembre.  
 
  

TramwayPeepshow  

Levée de rideau 2015-2016 avec Peepshow (à ne pas confondre avec Peep Show, autre pièce présentée cet hiver au théâtre La Chapelle), de Marie Brassard avec Monia Chokri. Un conte, voir plusieurs, pour les grands qui prend vie sur le petit chaperon rouge contemporain. Notons qu’un Tramway Nommé Désir sera de retour sur la scène de l’Espace Go l’hiver prochain.
 
Peepshow de Marie Brossard et mise en scène de Marie Brossard,
du 15 septembre au 20 octobre
 

La Divine Illusion  La Divine Illusion  

Michel-Marc Bouchard présentera sa dernière pièce, la Divine Illusion au TNM dans une mise-en-scène de Serge Denoncourt. Un drame historique fictif, une rencontre improbable entre la grande Sarah Bernhardt de passage à Québec lors d’une tournée théâtrale en Amérique du Nord, et le destin de deux prêtres que tout oppose. Anne-Marie Cadieux sera la Sarah Bernhardt de Serge Denoncourt. 
 
La Divine Illusion de Michel Marc Bouchard mise en scène de Serge Denoncourt, du 10 novembre au 5 décembre