Affaires

Les résultats de Grindr révélés grâce au scandale Ashley Madison

Chantal Cyr
Commentaires

Des documents hackés dans le cadre du scandale qui a touché le site de rencontres Ashley Madison révèlent que l'entreprise envisageait d'acquérir l'application de drague gaie Grindr pour étoffer son empire.

Les documents de la compagnie canadienne Avid Life Media, propriétaire du site de rencontres Ashley Madison, qui ont fuité il y a quelques jours, indiquent que cette entreprise a étudié la possibilité de racheter l'application gaie Grindr.

Et ces fuites fournissent également des indications sur les résultats chiffrés de Grindr jusqu'alors tenus secrets.

On y découvre que l'appli gaie génère un minimum de 38 millions de dollars de recettes en 2015.

Selon les mêmes documents, Grindr a eu des revenus résultant à la fois des abonnements et de la publicité de près de 16 millions de dollars en 2012, de 24 millions l'année suivante et la société prévoit une croissance du chiffre d'affaires d'environ 10 millions de dollars par an.

Les projections de l'entreprise révélées jusqu'à 2018 font même état de 77 millions de dollars de chiffre d'affaires.

On apprend encore que Grindr totalise 10,5 millions d’utilisateurs, dont 3,8 qui l’utilisent au moins une fois par mois.

Les clients Grindr sont majoritairement américains avec près de 1,3 millions d'utilisateurs actifs mensuels, suivis du Royaume-Uni, du Brésil et la France.

Les utilisateurs de Grindr passent 54 minutes par jour sur l'application contre 42 minutes pour les utilisateurs de Facebook.

On ignore si Avid Life Media est toujours intéressé par Grindr et si elle est encore en mesure de l'acquérir suite au scandale de piratage qui a vu les données personnelles de plus de 30 millions d'utilisateurs du site de rencontres révélées.