Toro Rosso

Amour, ail et vin blanc !

André-Constantin Passiour
Commentaires
toro rosso

Bon, il y a bien plus que ça quand même ! Ouvert depuis plus de quatre ans maintenant, le resto Toro Rosso offre à la clientèle un menu revampé. C’est que, avec la fermeture de La Strega au prin-temps, Toro Rosso a récupéré une partie du personnel ainsi que son chef. Cela permet donc d’ajouter des mets prisés par la clientèle et fusionner ainsi les cartes des deux restos. Le Toro Rosso propose donc une cuisine italienne en plus des grillades qui ont fait sa réputation au fil des ans… 

On peut ainsi bénéficier du système que les clients aimaient à La Strega qui a été la propriété d’Antonio durant 14 ans avant qu’il le vende il y a deux ans environ. Ainsi, on peut opter parmi six sortes de pâtes traditionnelles et les agrémenter de près d’une vingtaine de sauces, certaines usuelles telles les Napolitana, l’Arrabiata ou Bolognese et d’autres moins connues, mais non moins savoureuses comme la Montanara (à la viande et crème) ou Papalina (champignons et pancetta)… «On retrouve donc ici le même système qu’il y avait à La Strega. Il y a des années de ça, lorsque je suis arrivé à Montréal, ce concept de marier une pâte Saladeà un choix de plusieurs sauces n’existait pas, c’est moi qui l’a introduit et les gens raffolent de ça parce que le tout est apprêté à leur goût», de dire Antonio, le proprio du Toro Rosso et lui-même chef cuisinier…
 
Chaque soir, il y a un spécial table d’hôte avec plusieurs choix à se mettre sous la dent, allant du spaghetti aux moules au filet mignon et ce, à des prix raisonnables… Pizza, pasta, veau et grillades, c’est ce qu’on retrouve donc sur le menu… Oui, du veau, des escalopes servies comme les pâtes avec une sélection de six sauces, dont celle au vin blanc et citron (Piccata Limone) ou Pizzaiola. «Mais il y a aussi plusieurs assiettes de fruits de mer et de poissons pour les amateurs», rajoute Angela, la sympa et toujours accueillante gérante. Sans oublier les salades qui regorgent de fraîcheur et de couleurs…
 
Toro rosso«C’est la même qualité qui n’a pas changé depuis que j’avais La Strega et, depuis des années, que j’ai eu également l’Amalfitana ! D’ailleurs, il y a des clients qui me suivent depuis cette époque et je leur suis très reconnaissant de leur fidélité. C’est grâce à eux si le Toro Rosso est stable et c’est important parce que ce n’est pas facile du tout la restauration surtout en ces temps où tous les prix des aliments de base ne cessent d’augmenter…», confie Antonio.
 
«Ici, on vous reçoit avec amour, ail et vin blanc !», de lancer Angela avec un grand sourire. Mais c’est vrai que le personnel y est attentionné et que le service est réellement «personnalisé». «Je me rappelle toujours des plats préférés de nos clients réguliers et j’aime leurs commentaires», renchérit le dynamique Antonio. En passant, la contre-terrasse du Toro Rosso sera ouverte jusqu’au 31 octobre, jour d’Halloween !
 
 
 
Toro Rosso, 1453, rue Sainte-Catherine Est, Montréal
T. 514-529-1319 WWW.TORO-ROSSO.COM