Rencontre avec Steve Foster

PROMOUVOIR L’EXPERTISE LGBT

Étienne Dutil
Commentaires
Steve foster

Le conseil d’administration de la Chambre de commerce LGBT du Québec (CC-LGBT-Q) a tenu un séminaire de travail, son Lac à l’Épaule annuel, au début du mois d’octobre pour notamment établir ses priorités en termes de développement pour les cinq prochaines années.

Le nouveau c.a. compte bien poursuivre les efforts déployés ces dernières années pour développer davantage la CC-LGBT-Q. « L’objectif pour les prochaines années se définit selon cinq axes », précise-t-il. « Il s’agit de bonifier l’offre de services aux membres, de rehausser l’ensemble des pratiques de communication; d’accroître le prestige des événements; d’étendre la présence de la CC-LGBT-Q hors de la communauté et finalement diversifier et accroitre le membership. »
 
À ne pas en douter, les membres du conseil d’administration ont de l’ambition pour leur organisme. « Nous voulons que la Chambre soit un acteur écono-mique incontournable; une référence, une porte d’entrée dans le réseau LGBT d’affaires », explique Steve Foster, le président de la Chambre récemment élu. « Notre vision est simple, assurer que la communauté d’affaires LGBT soit au cœur de l’économie du Québec. »
 
Un savoir-faire bénéfique à d’autres
Il va sans dire, qu’avec le plan stratégique 2016-2021, l’équipe de la  CC-LGBT-Q aura du pain sur la planche et les actions qui seront mises de l’avant au cours des prochaines années visent avant tout à accroitre le sentiment d’appartenance et de fierté des membres et partenaires envers leur Chambre.
 
Pour ce faire, parmi les nombreux projets qui sont au programme, la CC-LGBT-Q sondera ses membres afin de mieux connaitre leurs besoins, ce qui permettra à l’organisation de mieux adapter l’offre de services. Une refonte complète de leur site web, avec accès privé pour les membres, ainsi qu’une réorientation du contenu de la chronique dans Fugues et de leur bulletin d’information font aussi parti des actions privilégiées par le c.a.
 
La Chambre veut aussi bonifier l’offre de services pour ses membres, mais aussi diversifier davantage les activités pour mettre de l’avant les membres, leurs expertises et leurs réseaux. En parallèle, l’équipe travaillera à développer et accroitre le contenu lié à différents enjeux et dossiers d’intérêts tels que le tourisme LGBT, la connaissance des marchés LGBT, les habitudes de consommation et le pouvoir d’achat de la population LGBT, les politiques de diversité en milieu de travail. Évidemment, pour le président, plus la CC-LGBT-Q documentera les différents aspects de la communautés d’affaires LGBT, plus elle sera en mesure de tisser de relations avec les différents acteurs économiques « il est important de pouvoir positionner l’importance de nos communautés d’affaires auprès, par exemple, des Chambres de commerces ou des Offices de tourisme dans les différentes régions du Québec » de dire Steve Foster.
 
Alliances & décloisonnement
Pour le président, « Il est primordial que la Chambre décloisonne son action et qu’elle soit présente dans différentes sphères d’activités afin de promouvoir la communauté d’affaires LGBT ». Un projet que le président a déjà entamé puisqu’il vient d’être élu, pour le collège Économie et Attractivité internationale, sur le conseil d'administration de Concertation Montréal (CMTL), où il occupe aussi l’un des deux postes de vice-président. 
 
Cette implication hors communauté LGBT n’est pas étrangère à la volonté des membres du c.a. de développer un « réseau d’Allié(e)s » au sein de l’organisation qui permettra d’établir des alliances bénéfiques pour la Chambre. De plus, la Chambre mettra aussi en place, au cours des prochains mois, son « cercle des Gouverneurs ». Les Gouverneurs par leurs réseaux et leurs expertises viendront contribuer à l’essor de la  CC-LGBT-Q au cours des prochaines années.
 
Rehausser le financement
Comme mentionné, dans l’édition de septembre dernier, le président rappelait l’un des grand défi de la CC-LGBT-Q soit de rehausser le financement de l’organisme : « Il ne fait aucun doute, par exemple, que nous devons parvenir à effacer une dette accumulée, mais aussi à doter la CC-LGBT-Q de moyens financiers lui permettant de croître et de pouvoir, entre autres, avoir une permanence digne de ce nom. » Steve Foster et son équipe comprennent l’importance d’assainir les finances de l’organisme dans son développement « Cela ne nous empêche pas de nous rallier autour d’une vision commune et de mettre toute l’énergie nécessaire à l’atteinte de nos objectifs et surtout de servir nos membres. » 
 
L’ambition de réussir
Le plan stratégique 2016 – 2021 de la Chambre est ambitieux, mais reflète la réelle volonté des membres du c.a. de parvenir à accroitre davantage la notoriété, la visibilité et la crédibilité de l’organisme. « Les défis sont grands, mais nos ambitions, pour le développement de la Chambre, sont aussi grandes. Ce plan vise à doter l’organisme d’une cohérence dans les actions, les activités et les projets afin d’obtenir justement les résultats escomptés d’ici quelques années. »
 
Pour le président, il était aussi important de miser sur des valeurs que souhaitait mettre de l’avant les membres du c.a. tant à l’interne qu’auprès de ses membres et partenaires « l’entreprenariat, l’innovation, la créativité et l’implication sont les valeurs que nous souhaitons mettre de l’avant tant au sein de l’organisme qu’auprès de nos membres et partenaires. »
 
Bref, pour le président, cette session de travail fut une occasion de consolider les liens entre les membres du conseil d’administration et surtout de permettre à tous de rêver leur Chambre tels qu’ils la souhaitent en 2021. «Comme nouveau président, je ne peux que me réjouir de l’enthousiasme et de la motivation de chacune et de chacun. Je suis privilégié de pouvoir compter sur cette équipe qui verra, avec moi, à assurer l’atteinte de nos objectifs. Je suis con-vaincu que dans cinq ans, la Chambre de Commerce LGBT du Québec sera vraiment un organisme exceptionnel ! ».
 
Le prochain [email protected] mensuel de la CC-LGBT-Q aura lieu le mercredi 28 octobre au 
Mayfair Cocktail Bar, 451 Rachel Est. Une annonce importante y sera faite, dont Fugues relatera la teneur sur son site fugues.com, et dans sa prochaine édition.