États-Uns

Tim Cook récompensé pour sa défense des droits de l’homme !

L'agence AFP
Commentaires

Comme annoncé il y a quelques semaines, Tim Cook a reçu hier à New York le prix " Onde d’espoir " de la Robert F. Kennedy Human Rights organization pour sa défense des droits de l’homme. 

Lors de cette cérémonie, le patron d’Apple a tenu un discours d’une douzaine de minutes brassant tous ses thèmes de prédilection ; concernant les minorités sexuelles Cook a condamné l’attitude de " plus de la moitié des Etats de ce pays, [qui] n’offrent pas des droits de base aux personnes Gay ou transgenre, laissant des millions de personnes vulnérables, à la merci d’un licenciement juste parce qu’ils sont qui il sont ou à cause de qui ils aiment " .

 

Sur l’éducation, nouveau cheval de bataille de Cook (et un secteur dans lequel Apple est bien implanté), le discours est là encore bien rodé : " De nos jours, trop d’enfants n’ont pas accès à une éducation de qualité simplement en raison de leur code postal. Ils commencent leur vie en ayant à faire face à de fortes turbulences et à des désavantages qu’ils n’ont pas mérités. Nous pourrions faire mieux, dirait Robert Kennedy, et parce que nous pouvons faire mieux, nous devons agir " .

 

En guise de conclusion, Tim Cook a tenu à rendre hommage à la personnalité progressiste (et optimiste) de Robert Kennedy, assassiné peu de temps après son frère J.F.K largement à cause de sa vision extrêmement moderne (et un peu idéalisée) de la société américaine : « Ici à Apple, les difficultés nous motivent, elles ne nous freinent pas; tout comme Robert Kennedy, nous rejetons le pessimisme et le cynisme. Nous ne voyons pas de contradictions entre un réalisme censé et un idéalisme inébranlable qui permet de dire que tout est possible si l’on se met juste au travail ».