LA TERRE TOURNE...

BILAN 2015 : Entre mariage et homophobie

Yves Lafontaine , Denis-Daniel Boullé
Commentaires
décision
vanity fair
  • décision
  • vanity fair
Mariage et couples de même sexe à travers le monde
Le mariage homosexuel est finalement reconnu dans tous les états des États des États-Unis suite à un jugement de la Cour suprême en juin dernier. 
 
Un pas de plus vers la légalisation du mariage homosexuel au Mexique. La Cour suprême déclare anticonstitutionnelle l'interdiction du mariage pour les couples de même sexe dans tous les États. 
 
En Irlande, après un référendum populaire en mai dernier, la Constitution est modifiée pour enchâsser le droit au mariage pour les couples de même sexe. Le mariage est aussi légalisé en Slovénie et au Luxembourg. 
 
PREP : VIH/Sida et Truvada
Depuis plusieurs années, on parle du Truvada, mais c'est en 2015 que de nombreuses études à long terme dévoilent leurs résultats. Le médicament pris sur une base régulière par des séorpositifs éviterait la contraction du virus. Des résultats qui suscitent de nombreuses discussions autour de la prévention, mais aussi en raison des coûts de fabrication de la fameuse pillule. En revanche, il s'agit d'une percée remarquable pour briser la chaîne de transmission et une option supplémentaire aux côtés des statégies de prévention.
 
Personnalités
Comme pour les sportifs, de nombreux chanteurs, comédiens et acteurs, ont, cette année, fait leur sortie du placard. La plus médiatisée, reste celle de Caitlyn Jenner. Faisant la une du Vanity Fair dans des sous-vêtements féminins. L'ancien sportif olympique, Bruce Jenner, très médiatisé pour sa relation avec la mère des soeurs Kardashian, avait dans les mois précédents annoncé sa volonté de changer de sexe. 
 
Au Québec, le journaliste François Cormier révèle son homosexualité en direct sur RDI et s'étonne de l'intérêt de cette sortie du placard. Le chanteur Michael Angelakos du groupe Pop Passion, annonce qu'il est gai en plus d'évoquer ses troubles de bipolarité. L’humoriste André Sauvé, parle ouvertement de son orientation sexuelle à Accès Illimité et à Fugues, dont il orne la couverture de juillet.
 
Sortie du placard et qui a fait grincé les dents du Vatican, celle d'un prêtre en couple. Krzysztof Charamsa, théologien polonais pour la Congrégation pour la doctrine de la foi, a révélé qu'il est homosexuel et en couple en octobre 2015. 
L'acteur américain, Joel Grey, le dit enfin. Âgé de 82 ans, celui qui restera le maître de cérémonie du film culte Cabaret aux côtés de Liza Minelli, ne fait qu'officialiser ce que tout le monde savait déjà. 
 
En janvier, la toile est inondée de la déclaration des jumeaux Austin et Aaron Rhodes à leur père. La vidéo touchante des deux jeunes hommes émeuvent la planète internet. Pour ceux et celles qui suivent Modern Family, Reid Ewing (personnage de Dylan) annonce sur un réseau social qu'il est gai. 
 
Jouant un personnage gai dans la série Empire, diffusée sur la chaîne Fox depuis janvier dernier, Jussie Smollet, profite d'un passage à l'émission d'Ellen DeGeneres pour spécifier qu'il l’est aussi dans la vraie vie (un peu comme l’avait fait Ellen avec le Time). 
 
Au Luxembourg, le premier ministre Xavier Bétel épouse son compagnon, Gauthier Desteney. Il est le premier dirigeant dans l’Union européenne à contracter un mariage gai.
 
Homophobie 2015
Chaque année apporte son lot de déclarations homophobes de personnalités politiques, religieuses et même artistiques à travers le monde. Parfois elles sont à pleurer tant elles transpirent la haine, parois elles sont à rire tant l'absurdité ou la stupidité les inspirent. Comme celles du pasteur télévangéliste, James David Manning, qui s'était fait connaître l'année dernière en disant que Vladimir Poutine allait outé Barack Obama et que Starbucks utilisait du sperme de gais pour améliorer le goût de son café. Cette année, il a confessé avoir été tenté par une relation sexuelle avec un homme alors qu'il était en prison. Mais il avait su résister. Comme quoi, l'homosexualité était un choix. Le pasteur a aussi applaudi les assassinats de personnes soupçonnées d'homosexualité par Daesh. 
 
Mais c'est aussi ces mêmes personnalités qui se font prendre les culottes baissées pour avoir fréquenté des prostitués masculins ou être allés régulièrement sur des sites de rencontres gais, Comme le président du Parti socialiste arménien, Robert Aragonian, connu pour ses déclarations homophobes et pour ses manifestations contre les homosexuels où ses militants et lui brûlent un drapeau arc-en-ciel. Aujourd'hui, il doit se défendre d'une vidéo sur laquelle il apparaîtrait peu couvert clavardant sur un site de rencontres gaies. Pour sa défense, Robert Aragonian a avancé qu'il s'agissait d'un homme qui lui ressemblait, mais des orga-nismes de défense LGBT en Arménie disent qu'ils ont d'autres preuves qui lèveraient toute ambigüité sur les goûts de l'homme politique. 
 
Robert MugabeDe nombreux pays africains aujourd'hui discutent de l'homosexualité dans leur pays (dont le Cameroun et le Sénégal), mais à court terme aucun arc-en-ciel ne se dessine pour les populations LGBT de ces pays. La pression internationale aurait même l'effet inverse, celui de replier ces gouvernements vers des valeurs morales, culturelles et relgieuses qui seraient partagées par l'ensemble de la population. Lors de la 70e assemblée générale des Nations Unies en septembre dernier, le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, du haut de la tribune de l'ONU, a dénoncé avec violence «le nouvel agenda des droits de l'homme [serait] imposé par l'Occident, et plus spécifiquement la volonté de mettre fin à la criminalisation et la persécution envers les homesexuels», avant d'ajouter, «ces nouveaux droits de l'homme sont contraires à nos valeurs, nos traditions et nos croyances». C’est on ne peut plus clair. 
 
Enfin, dans l'absurdité la plus totale mais qui peut faire peur, un avocat californien, Matthew McLaughlin, demandait en mars dernier un référendum pour une modification du code pénal devant rendre l'homosexualité passible de la peine capitale pour que : “le peuple de Californie, craignant Dieu, recommande dans sa sagesse que toute personne qui touche en conscience une autre personne du même sexe aux fins de gratification sexuelle, soit mise à mort par balles dans la tête ou tout autre méthode plus pratique.” Peut-être jeté des toits d'un édifice ?