Droits de l'Homme

La Chine réprime les violences conjugales, sauf pour les homosexuels

Sylvain Delongpré
Commentaires

Le parlement chinois a adopté le 27 décembre 2015 un texte interdisant toute forme de violence domestique, physique autant que psychique, et cela dans toutes les familles, les couples mariés ou les concubins.

La nouvelle loi punit les fauteurs de troubles, que ce soit pour les couples mariés ou pour ceux qui cohabitent.  

Toutefois, Gui Linmao, membre de la commission des lois du Parlement, a précisé que la loi ne s'appliquait pas aux concubins homosexuels qui ne bénéficient d'aucun statut légal en Chine.