Meubles — design

Tendance gribouillis jolis chez Ligne Roset

François Mellet
Commentaires

La marque s’est associée à l’artiste britannique Jon Burgerman, bien connu sur la scène du dessin aléatoire, pour cette collection colorée et joyeuse.

La veine du « dessin aléatoire » (de l’anglais « Doodle Art ») est tout droit sortie des mouvances street art et graffiti. Le terme gribouillage étant assez réducteur, c’est par le terme «  doodler  » que l’on dénomme les artistes qui pratiquent cet art brut. Jon Burgerman en est un des représentants les plus connus.

Pour produire cet imprimé «  Comic  » commandé par Ligne Roset, il s’est associé à Kirkby Design, le producteur textile à la palette de coloris unique. Le rendu exceptionnellement chatoyant des encres, marqueurs, crayons et peintures digitalement imprimés sur ce tissu 100 % coton donne immédiatement une sensation de peps et de légèreté.

Le premier modèle à l’arborer était le modèle Togo du designer Michel Ducaroy en septembre dernier.

C’est aujourd’hui au tour du fauteuil Calin de Pascal Mourgue de bénéficier de cette énergique parure. Cette combinaison crée un intéressant contraste entre l’appel à la paresse de la pièce, boostée par l’énergie du textile.