États-Unis

Hausse du nombre de milices locales et de groupes incitant à la haine

Claude Bergeron
Commentaires

Selon l'organisation Southern Poverty Law Center, qui documente depuis le début des années 70 les violences raciales et communautaires aux États-Unis, le nombre de groupes incitant à la haine envers les minorités (noires, hispaniques, juives ou musulmanes) et les homosexuels est passé de 784 à 892, de 2014 à 2015, poussé par l'augmentation du nombre de chapitres du Klu Klux Klan, des partisans de la suprématie blanche.

Il s'agit surtout de la première augmentation du nombre de ces groupes depuis 2011 alors qu'un record de 1 018 organisations avait été recensé.