Laurent & Clark, 1, De Maisonneuve Ouest

Le Quartier des spectacles s'enrichit de deux tours

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Rachel-Julien
Rachel-Julien
Rachel-Julien
  • Rachel-Julien
  • Rachel-Julien
  • Rachel-Julien

Le Quartier des spectacles ne cessent de se transformer. Pour le mieux. Et il se veut aussi bien un lieu de sorties qu'un lieu de vie. Les espaces laissés à l'abandon ont trouvé une vocation. Un des tous derniers va être comblé par un projet architectural qui bonifiera le secteur. En effet, le groupe Rachel-Julien a fait l'acquisition du terrain délimité par les rues de Maisonneuve et Clark et par le boulevard Saint-Laurent. 

À terme, deux tours signaleront l'entrée du Quartier des spectacle tant par la qualité que par la majesté de leur construction. Le Président fondateur de Rachel-Julien, Denis Robitaille est à l'origine de ce projet qui sera lancé offciellement le 30 mars prochain.
 
Deux tours s'élèveront donc à l'entrée du Quartier des spectacles avec une adresse civique symbolique. Le numéro 1 d'une rue qui porte le nom du fondateur de la ville de Montréal, De Maisonneuve. Rien de moins. Pour Denis Robitaille, le site exceptionnel se devait d'avoir une signature exceptionnelle. Il a donc fait appel à Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes pour cet ambitieux projet. «Le défi était de taille puisque que nous voulions qu’il s'intègre avec l'environnement architectural, mais aussi qu’il se distingue par une proposition forte. Le choix des matériaux et des couleurs a été importants, explique Denis Robitaille. Pour l'édifice qui constitue la phase 1 du projet, celui qui donnera sur la rue Clark, nous avons pensé qu'il serait intéressant que les propriétaires aient aussi bien une vue côté Ouest sur le Quartier des spectacles et le centre-ville que du côté Est. Du 6e au 20e étage, nous avons pour chaque niveau 8 logements traversants, avec les espaces de vie donnant sur la rue Clark et les chamblres du côté du boulevard saint-Laurent». Ce type de logements traversants nécessite l'installation de 4 ascenceurs semi-privés qui donneront l'impression d'arriver directement chez soi quand leurs portes s'ouvriront.
 
Le 1, De Maisonneuve bénéficiera au 3e étage d'une salle de gym toute équipée d'une superficie d'environ 2 500 pieds carrés et d'un spa avec différents bains, sauna et hammam, d'une superficie équi-valente. Mais ce qui retient l'attention du promoteur reste le Lounge qui se situera au 4e étage et s'ouvrira sur une grande terrasse. «Nous voulions un lieu convivial où l'on puisse relaxer en prenant un café ou encore réserver pour une fête avec de amis en profitant de la terrasse donnant sur les activités autour de la Place des Arts, ajoute Denis Robitaille. Enfin, au rez-de-chaussée, nous visons des commerces de proximité et des restaurants pour développer la vie de quartier, et parce que nous pensons que beaucoup de futurs acheteurs se déplaceront à pied ou par le transport en commun».
 
La construction de la première tour commencera en janvier 2017, 160 condos répartis sur 20 étages, allant du studio au penthouse, en passant par des appartements jusqu'à trois chambres à coucher. Selon l'étage, les futurs propriétaires pourront avoir de leur balcon une vue sur le Mont-Royal, le Centre-ville et le fleuve Saint-Laurent. La voiture n'a pas été oubliée puisque des stationnements intérieurs ont été prévus.
 
La seconde tour s'élevèra dans un deuxième temps mais dans une proposition différente. «Nous avons pensé avec l'architecte à une tour étroite de 25 étages qui se démarque et se distingue des autres tours, précise le promoteur, entourée de fenêtres ce qui donne l'impression d'une tour de verre en porte-à-faux sur la rue De Maisonneuve».
 
Pour ceux qui rêvent de vivre au coeur de la métropole en bénéficiant de tous les services dans un édifice dont l'architecture fera date, le 1 De Maisonneuve représente aujourd'hui l'un des meilleurs choix d'autant que le projet est piloté par une agence de promoteurs qui a fait ses preuves depuis des années sur le marché immobilier à Montréal.