Argentine

Le premier mariage homosexuel d’Amérique latine autorisé à la synagogue

L'agence AFP
Commentaires

Une synagogue de Buenos Aires accueillera son premier mariage juif homosexuel tenu dans une synagogue en Amérique latine.

La synagogue et le centre communautaire juif NCI-Emanu El et l’organisation LGBT Judios Argentions Gay (Juifs argentins gais) a annoncé mercredi que l’assemblée du NCI du mois dernier avait approuvé à l’unanimité une demande de tenir un mariage homosexuel, et que Romi Charur et Vicky Escobar se rencontreront sous la houppa [dais nuptial] plus tard ce mois. Aucune date n’a encore été fixée. 

Les deux groupes ont déclaré que c’est le premier mariage homosexuel juif officiel à se tenir dans un site religieux en Amérique latine.

NCI-Emanu El appartient à la fois aux mouvements conservateurs et de réforme.

L’approbation « constitue un pas majeur dans la reconnaissance totale des droits religieux pour tous les membres de la communauté », a souligné NCI Emanuel et JAG dans une déclaration. La décision a été prise selon les directives de l’Assemblée rabbinique du Comité de 2006 sur le droit et les standards juifs du mouvement conservateur.

La décision de 2006 par le comité « favorise l’établissement de relations d’amour et d’engagement pour les gais et les lesbiennes juifs ». En 2012, des directives spécifiques ont été publiées pour les mariages rituels homosexuels.

L’Argentine était le premier pays d’Amérique latine à approuver les mariages homosexuels qui sont légaux depuis juillet 2010. Charur et Escobar se sont mariées civilement en 2014.

JAG a expliqué dans une déclaration publiée mercredi qu’il « célèbre cet événement fondateur dans une vie communautaire et exprime son espoir que la décision prise par NCI-Emanu El incitera d’autres communautés en Argentine et en Amérique Latine à suivre leur exemple. C’est le premier pas pour construire une société plus juste, équitable et ouverte ».

Romi Charur et Vicky Escobar se rencontreront sous la houppa à Buenos Aires