Cannes 2016

20 films en compétition à Cannes 2016, dont ceux de Dolan, Almodóvar et Alain Giraudie

Yanick Limoges
Commentaires

Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes et Thierry Frémaux, le délégué général, ont dévoilé ce jeudi matin la sélection du 69e Festival. Parmi les vingt films en compétition, on trouve Pedro Almodóvar, les frères Dardenne, Xavier Dolan, Jim Jarmusch, Ken Loach, Alain Giraudie ou encore Sean Penn. Hors compétition, outre Woody Allen, on retrouve Steven Spielberg.

Pierre Lescure, président du Festival de Cannes, et Thierry Frémaux, le délégué général, ont présenté ce jeudi 14 avril la sélection officielle du 69e Festival de Cannes lors de la traditionnelle conférence de presse, qui était retransmise en direct et en vidéo.

La conférence une fois débutée, Thierry Frémaux précise que le comité a vu 1 869 longs métrages pour en sélectionner 49. Il annonce vingt films en compétition, dix-sept à Un certain regard, cinq hors compétition, cinq séances spéciales. Vingt-huit pays sont représentés et sept sont des premiers films, contre huit l'année dernière et cinq l'année précédente. 

« La sélection est quasi-complète, il y aura peut-être quelques ajustements, notamment pour coller à l'actualité, avec un film du Panama ». Il précisera peu après qu'il n'y aura pas de film de clôture proprement dit, mais que la projection du film ayant reçu la Palme d'or fera office de clôture. Enfin, le jury sera dévoilé la semaine prochaine.

Dolan en compétition

Xavier Dolan obtient sa deuxième chance de remporter la prestigieuse Palme d’or avec Juste la fin du monde. Le réalisateur québécois en sera à sa sixième présence sur la Croisette (dont une comme membre du jury) à ce 69e Festival de Cannes qui fait une belle place tant aux habitués qu’à la relève. Tous les films de Xavier Dolan, à l’exception de Tom à la ferme présenté à la Mostra de Venise, y ont été accueillis en première mondiale. La distribution toute étoile du film est taillée sur mesure pour le prestigieux Festival : Nathalie Baye, Vincent Cassel, Marion Cotillard, Léa Seydoux et Gaspard Ulliel, dans les rôles principaux. Le film, tourné l’an dernier à Laval, est une adaptation de la pièce de Jean-Luc Lagarce à propos d’un auteur qui revient dans sa famille pour annoncer sa mort prochaine.

Pedro Almodóvar revient

Comme souvent dans la filmographie du cinéaste espagnol, "Julieta" racontera l'histoire de deux femmes, Julieta et Anita, une mère et une fille, qui ne sont pas vues depuis de nombreuses années. Julieta s’apprête à quitter Madrid définitivement lorsqu’une rencontre fortuite avec Bea, l’amie d’enfance de sa fille Antía la pousse à changer ses projets. Bea lui apprend qu’elle a croisé Antía une semaine plus tôt. Julieta se met alors à nourrir l’espoir de retrouvailles avec sa fille qu’elle n’a pas vu depuis des années. Elle décide de lui écrire tout ce qu’elle a gardé secret depuis toujours. Julieta parle du destin, de la culpabilité, de la lutte d’une mère pour survivre à l’incertitude, et de ce mystère insondable qui nous pousse à abandonner les êtres que nous aimons en les effaçant de notre vie comme s’ils n’avaient jamais existé.

 

Pas de grosse surprise en compétition cette année si ce n’est la présence d’Alain Giraudie (qui avait signé le très beau et mystérieux L’inconnu du lac) avec Rester vertical.

Thierry Frémaux a concocté une programmation solide et équilibrée, avec une présence féminine encore assez clairsemée avec seulement trois réalisatrices.

On saura la semaine prochaine si Pays, le film de Chloé Robichaud (Sarah préfère la course, Féminin/Féminin), sera sélectionné, comme on le pressent, pour la Quinzaine des réalisateurs ou La semaine de la critique, deux autres compétitions parallèles. La cinéaste originaire de Cap-Rouge s’est rendue deux fois à Cannes pour son court métrage Chef de meute et son premier long métrage Sarah préfère la course.

  

Voici l'ensemble des films sélectionnés :


Compétition

Julieta de Pedro Almodóvar

American Honey d'Andrea Arnold  

La fille inconnue des frères Dardenne

Personal Shopper d'Olivier Assayas

Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Ma Loute de Bruno Dumont  

Paterson, de Jim Jarmusch

Rester vertical, d'Alain Guiraudie

Aquarius de Kleber Mendonça Filho  

Mal de Pierres, de Nicole Garcia

I, Daniel Blake de Ken Loach

Ma'Rosa de Brillante Mendoza

Baccalauréat de Cristian Mungiu

Loving de Jeff Nichols

Agassi de Park Chan-Wook  

The Last Face de Sean Penn

Sierra-Nevada de Cristi Puiu  

Elle de Paul Verhoeven

The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

Toni Erdmann de Maren Ade

 

Hors Compétition

Café Society, de Woody Allen (film d'ouverture)

Le Bon Gros géant, de Steven Spielberg

The Nice Guys, de Shane Black

Goksung, de Na Hong-Jin

Money Monster, de Jodie Foster

 

Séances spéciales

Gimme Danger (un documentaire sur Iggy Pop), par Jim Jarmusch (présenté en Séance de minuit)

Bu-San-Haeng, de Yeon Sang-ho (présenté en Séance de minuit)

Le Cancre, de Paul Vecchiali (Séance spéciale)

La Mort de Louis XIV, d'Albert Serra (Séance spéciale)

Hissène Habré, une tragédie tchadienne, de Mohamamat-Saleh Haroun (Séance spéciale)

L'Ultima Spiaggia, de Thanos Anastopoulos et Davide Del Degan  (Séance spéciale)

 

Un certain regard

After the storm, de Kore-Eda Hirokazu

La Tortue rouge, de Michael Dudok De Wit

La Larga Noche de Francisco Márquez & Andrea Testa

Varoonegi de Behnam Behzadi

Apprentice de Boo Junfeng 

Voir du pays de Delphine Coulin & Muriel Coulin 

La Danseuse de Stéphanie Di Giusto

Eshtebak de Mohamed Diab

Fuchi Ni Tatsu de Fukada Kôji

Omor Shakhsiya de Maha Haj 

Me'ever Laharim Vehagvaot de Eran Kolirin

Caini de Bogdan Mirica  

Pericle Il Nero de Stefano Mordini

The Transfiguration de Michael O’shea

Captain Fantastic de Matt Ross  

Uchenik de Kirill Serebrennikov