Lutte contre l'homophobie

Le gouvernement du Québec accorde 140 000$ est accordé par Québec pour financer deux programmes de formation de l'INSPQ

Alain Lavoie
Commentaires

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, responsable de la lutte contre l'homophobie, annonçait cette semaine l'octroi d'un financement de 140 000 $ à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) pour offrir gratuitement deux programmes nationaux de formation afin d'améliorer les services publics à l'égard des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT).

« Le gouvernement poursuit sa lutte contre l'homophobie et la transphobie pour une société plus juste et équitable. Puisque des préjugés persistent dans la population, ces formations sont essentielles au développement de nos services publics, dans un esprit de respect et d'ouverture envers la diversité sexuelle. Il importe de prendre conscience des réalités des personnes LGBT et de sensibiliser les intervenants afin de mieux répondre à leurs besoins », a déclaré la ministre.

Concrètement, ce financement fera en sorte de rendre accessibles gratuitement  deux programmes de formation de l'INSPQ :

  • Pour une nouvelle vision de l'homosexualité

Ce programme vise essentiellement l'acquisition de connaissances, d'habiletés et d'aptitudes pour améliorer la compréhension des intervenants.

  • Adapter nos interventions aux réalités des personnes de minorités sexuelles

Ce programme s'inscrit dans le prolongement du premier. Il s'attarde davantage à l'adaptation des services publics aux vécus des clientèles LGBT. 

Ces programmes sont destinés au personnel des réseaux de la santé et des services sociaux, de l'éducation, ainsi qu'aux organismes communautaires.