Des marques d’appuis à l’égard des LGBT

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie

André-Constantin Passiour
Commentaires
ETS drapeau arc en ciel

Mardi le 17 mai 2016, alors qu’à Ottawa le premier ministre Justin Trudeau déposait un projet de loi, devant la Chambre des communes, pour protéger pleinement les droits des personnes transgenres, la «communauté ETS», soit de l’École de technologie supérieure, mettait en ligne une vidéo pour montrer son appui à la cause. 

Assemblée nationale du QuébecEn effet, en cette Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, étudiants, personnel enseignant et divers membres de la direction de cet établissement montréalais (relié à l’UQAM), tantôt se servant de rubans colorés, tantôt se drapant dans la bannière arc-en-ciel, cherchent à démontrer leur ouverture envers les personnes LGBT. Le tout, avec de larges sourires… En dessous du drapeau du Québec, on y a ajouté, également, le drapeau arc-en-ciel qui flottait au vent au dessus de l’institution de génie. Cette vidéo a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, comme sur la page Facebook de l’ETS !

Mais ce n’est pas le seul édifice qui a arboré cette bannière puisque on a vu ce drapeau également sur l’Assemblée nationale du Québec ainsi qu’à Caraquet, au 

Québec

Nouveau-Brunswick, en plein milieu de l’Acadie ! À Ottawa, dans le hall de la Chambre des communes, on a placé, pour la première fois, le drapeau blanc-rose-bleu de la Fierté trans aux côtés de l’unifolié canadien rouge et blanc…

Bref, plusieurs gestes de soutien et d’ouverture au pays alors que, pendant ce temps-là, on se déchire chez nos voisins du Sud, dans plusieurs États, sur l’utilisation ou non des toilettes par des personnes trans…

etsmtl - videos