Guide arc-en-ciel 2016-2017

Le QUÉBEC MARITIME : Dépaysement complet

Le Québec maritime comprend les 4 régions touristiques de l'est du Québec que sont le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, la Côte-Nord et les Îles de la Madeleine. Bien qu'aussi différentes les unes des autres, ces régions partagent un atout commun : la mer. Que vous soyez amateur de plein air, de culture ou de plaisirs gourmands, que vous souhaitiez observer les baleines, les oiseaux ou les grands cervidés dans leur habitat naturel, ou que vous pr éfériez en apprendre davantage sur l'histoire et le patrimoine, vous trouverez dans les régions du Québec maritime tout ce qu'il faut pour des vacances vraiment réussies! Accueillants et généreux, les gens de ces régions sont impatients de vous faire partager leur culture et leur joie de vivre! La mer est omniprésente sur plus de 3000 km de côte. Deux chaînes de montagnes traversent ces terres qui comptent, en plus, de vastes forêts et une multitude de lacs et des rivières. La culture maritime y est aussi riche qu'authentique. Elle se découvre à travers des sites historiques et culturels animés par des gens passionnés, mais aussi via toute une série d'activités sportives ou contemplatives. 

CÔTE NORD : Une terre d'émotions et de démesure
Ce territoire immense, entre Tadoussac et Blanc-Sablon, Schefferville et l'île d'Anticosti, offre 1300 kilomètres de côte et un nombre incalculable de paysages à couper le souffle. La Côte-Nord couvre l'est du Québec. Sa porte d'entrée, Tadoussac, est située à environ 220 kilomètres de Québec et 475 kilomètres de Montréal. Les amateurs d'histoire seront ravis d'apprendre que la Côte-Nord abrite plus de 1 400 sites archéologiques sur l'ensemble de son territoire. Il s'agit aussi de la première région du Québec décrite par le célèbre découvreur Jacques Cartier. La Côte-Nord, c'est vraiment la Route des Baleines. Les 13 espèces présentes dans le Saint-Laurent y sont observables, de la rive ou lors d'une excursion en mer : du petit marsouin commun au béluga, en passant par l'énorme baleine bleue, le plus gros mammifère de la planète. La région compte parmi les 5 meilleurs endroits au monde pour observer les cétacés, autant pour le nombre d'espèces qui fréquentent les lieux que pour la qualité des observations. Au gré des kilomètres, sur la route 138, l'observation devient un jeu d'enfant à partir des sites terrestres ou durant les excursions sur l'eau.

Minganie - ATR CÔTE-NORD

Manic 5 - SÉBASTIEN LARIVÉELa Côte-Nord constitue aussi un terrain de jeux extraordinaire pour les amateurs de plein air et de grande nature : randonnée pédestre, kayak de mer, observation de la faune, chasse et pêche ne sont que quelques-unes des activités à faire lors d'un séjour dans la région ou en road trip. Reconnu par l'UNESCO, le territoire de la MRC de Manicouagan recèle de trésors à découvrir. Incluant Baie-Comeau, les municipalités environnantes et tout l'arrière-pays où la forêt boréale devient la taïga, c'est l'une des plus grandes Réserves mondiales de la biosphère au monde. Caractérisé par la présence de la taïga et des troupeaux de caribous, le territoire de Caniapiscau est l'endroit de prédilection pour les chasseurs, pêcheurs, canoteurs et motoneigistes aguerris. En Minganie, goûtez à la vie décrite dans les chansons du célèbre poète Gilles Vigneault. La rivière au Bouleau est la porte d'entrée de cette région. Quant à la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan, elle attire les admirateurs des mystérieux monolithes dispersés dans sa quarantaine d'îles. L'île d'Anticosti, très prisée des chasseurs de cerfs de Virginie (appelés communément chevreuils), recèle de fossiles, de grottes, de canyons et de chutes. Vous aurez un coup de coeur pour la Basse-Côte-Nord avec ses panoramas saisissants.


BAS-SAINT-LAURENT : Tombez sous le charme
Du Kamouraska jusqu'à Sainte-Luce, en passant par le Témiscouata, le Bas-Saint-Laurent est un riche amalgame de paysages maritimes, agricoles et forestiers. Les actifs comme les contemplatifs profiteront de leurs vacances pour découvrir ses villages, ses îles, ses phares, ses parcs nationaux, ses mammifères marins et les nombreuses activités qu'on peut y pratiquer, telles que la randonnée pédestre, le vélo et le kayak de mer. Réputé pour ses couchers de soleil parmi les plus beaux au monde, le Bas-Saint-Laurent, souvent appelé «Bas-du-Fleuve», est situé sur la rive sud du Saint-Laurent et peut être considéré comme l'entrée ouest du tour de la Gaspésie. Selon votre provenance, vous trouverez plusieurs façons d'accéder à la région.

ATR BAS-SAINT-LAURENTAlors que Saint-André est vu comme La Mecque de l'escalade sportive au Québec, Rivière-du-Loup propose des excursions d'observation des baleines. Presque partout le long du littoral, on pratique le kayak de mer, et plusieurs îles du Saint-Laurent sont accessibles pour observer la faune, visiter un phare et même y passer la nuit. Dans le haut-pays, le sentier du Parc linéaire interprovincial Petit-Témis, qui longe une ancienne voie ferrée sur 134 km, permet la pratique de la randonnée pédestre et du vélo sur plusieurs jours. Les amateurs de cyclisme pourront également pratiquer leur activité favorite sur les multiples pistes de la région, dont la Route Verte qui borde le Saint-Laurent.

PATRICE CAOUETTE

L'Empress of Ireland ... SAVIEZ-VOUS QUE ? 
Empress of IrelandEn 1914, deux ans après le naufrage du Titanic et quelques mois avant le début de la Première Guerre mondiale, l'Empress of Ireland sombre dans les eaux du Saint-Laurent en face de Rimouski, faisant plus de 1000 victimes. Le Site historique maritime de la Pointeau-Père raconte cette tragédie et présente la plus grande collection d'objets provenant du navire. Visitez le site www.shmp.ca




GASPÉSIE : 
Paysages de carte postale
PARC NATIONAL DE LA GASPÉSIE-ED HUOTLongue péninsule baignant dans les eaux de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent, à l’extrémité est de la province de Québec, la Gaspésie charme par ses paysages contrastés, de la douce campagne vallonnée à la montagne surplombant la mer. Villages de pêcheurs, villages agricoles, petites villes dynamiques construites à l’embouchure des rivières, l’homme a su y bâtir sa place tout en conservant celle de la nature. La Gaspésie figure parmi les toutes premières destinations touristiques reconnues au Québec : Percé et son légendaire rocher, Carleton ou Métis, les premiers lieux de villégiature qui ont accueilli, dès le XIXe siècle, une bourgeoisie friande de bord de mer et de pêche au saumon. Gaspé est, quant à elle, considérée comme le berceau du Canada grâce à Jacques Cartier qui y planta sa croix en 1534. Le patrimoine naturel de la Gaspésie se compose d’éléments si exceptionnels que l’on retrouve dans cette seule région l’une des plus belles baies du monde – la baie des Chaleurs –, des rivières à saumon reconnues mondialement, des sommets parmi les plus hauts de la province dans le massif des Chic-Chocs, un site classé patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national de Miguasha, et trois autres parcs nationaux : le parc national de la Gaspésie, le parc national Forillon et le parc national de l’île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé.

Percé Gaspésie


ÎLES DE LA MADELEINE : Ouvrez grand les yeux
Ancré au coeur du golfe du Saint-Laurent, cet archipel verdoyant aux contours bordés de sable blond et de falaises rouges attire comme un aimant. Reconnus pour leur accueil chaleureux, les Madelinots révèlent leur savoir-faire dans la cuisine, où les fruits de mer sont à l'honneur. Sports de vent, sorties en mer, découverte d'artistes locaux et promenades de toutes sortes rempliront vos journées! Que vous y alliez pour jouer avec la mer et le vent ou pour découvrir toute la richesse culturelle d’un peuple insulaire habité par la mer, vous en reviendrez la tête pleine de souvenirs et n’aurez qu’une envie : y retourner! Les Îles de la Madeleine sont composées de sept îles habitées, dont six sont reliées entre elles par la route. La septième, l’île d’Entrée, n'est accessible que par bateau. La population compte moins de 15 000 personnes majoritairement d’origine acadienne.

TOURISME ÎLE-DE-LA-MADELEINE  TOURISME ÎLES-DE-LA-MADELEINE

Environ 5 % des habitants sont quant à eux anglophones et d’origine écossaise. Les Madelinots vivent à l'heure de l'Atlantique. Il y est donc actuellement une heure de plus qu’au Québec continental. Si les Îles sont célèbres pour la naissance des blanchons sur la banquise en mars, c’est surtout l’été que les visiteurs viennent profiter de ce coin de paradis dont les eaux, idéales pour la baignade, peuvent atteindre plus de 20 ºC (68 ºF) à la mi-août. Alors que les plages de sable fin, qui s’étirent à l’infini, invitent à la promenade et au farniente, les buttes et collines ponctuées de maisons colorées vous donneront envie de partir en randonnée pour vous offrir une vue à 360o sur l’archipel.



ÎLE VERTE Un phare qui raconte la mer

ileverte-JEAN-FRANÇOIS RENAUD

À l'Île Verte on se fait raconter la mer, la mer bleue en été, la mer turquoise à l'automne, la mer glacée en hiver, la mer qui baigne dans la lumière de la lune ou celle du soleil couchant. Par beau temps comme sous la bruine marine, les plages, les grèves et les battures écrivent à l'eau salée une nouvelle histoire à chaque découverte. Pour se rendre sur l'Île, vous pouvez flotter, voler ou marcher. Pour flotter ce sera le bateau taxi ou le traversier qui sont en activité durant la période de navigation du printemps à la fin de l'automne. Pour voler, c'est l'hélicoptère qui prend la relève au temps des mauvaises traverses, soit quand la glace n'est plus assez solide pour marcher et entrave toujours la navigation. Pour marcher, c'est le pont de glace balisé en hiver et une fois par été le « Sentier de la bouette ». Une fois rendu, la marche, le vélo ou la navette sont les meilleures façons de s'y déplacer.


À LIRE ÉGALEMENT / PAR RÉGION :


Pour une vaste sélection d'établissments et d'activités au Québec, 
consultez la 17e édition du Guide arc-en-ciel (Quebec Rainbow Guide)

... et parcourez nos sections RÉPERTOIRE et SORTIES !