Roumanie

Des organisations LGBT appellent les Églises orthodoxes au dialogue

Des organisations qui défendent les droits des minorités sexuelles ont appelé lundi les Églises orthodoxes au dialogue, dénonçant, au dernier jour d'un concile orthodoxe accueilli par la Grèce, la « marginalisation » dont sont victimes les membres de cette communauté.

« Au XXIe siècle, il n'y a pas d'excuse pour ne pas ouvrir un dialogue avec les personnes LGBT » vivant dans des pays majoritairement orthodoxes, a déclaré Florin Buhuceanu, président du Centre Eurorégional pour des initiatives publiques (ECPI), l'un des signataires de cet appel lancé à Bucarest. « Bien qu'elles appartiennent à l'Église orthodoxe, ces personnes ne sont pas acceptées comme membres de cette communauté chrétienne, elles sont marginalisées », a-t-il déploré.

Alors que les unions civiles et les mariages entre personnes de même sexe ne sont pas reconnus dans la plupart des pays orthodoxes, Florin Buhuceanu a également regretté que l'encyclique adoptée à l'issue du concile de Grèce « n'ait pas tenu compte de la diversité des familles », car elle cite uniquement la famille née du mariage « liant l'homme à la femme ». Selon lui, cela risque d'affaiblir encore davantage le statut légal des couples vivant en concubinage et de renforcer la position des opposants à la légalisation des unions gaies.

En Roumanie, plusieurs ONG soutenues par l'Église orthodoxe ont déposé le mois dernier au Parlement une proposition d'amendement constitutionnel visant à interdire les mariages homosexuels, affirmant avoir recueilli trois millions de signatures à l'appui de ce projet.

« L'Église orthodoxe ne devrait pas s'impliquer dans une telle dispute d'ordre civil », a estimé Florin Buhuceanu, critiquant l'utilisation du droit à la liberté religieuse pour entraver un droit fondamental de l'Homme.

Les signataires de l'appel lancé lundi ont également évoqué le massacre ayant eu lieu le 12 juin dans un bar gai d'Orlando, aux États-Unis et dénoncé la « violence motivée par l'homophobie ».