Élection présidentielle américaine

Le discours pro-Trump du cofondateur gai de PayPal déplait à plusieurs personnes LGBT

L'équipe de rédaction
Commentaires

Peter Thiel, un entrepreneur de la Silicon Valley ouvertement gai, a lancé un plaidoyer en faveur des droits LGBT et du candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, lors de la convention d'investiture de Cleveland jeudi.

« Je suis fier d'être gai. Je suis fier d'être républicain. Mais surtout, je suis fier d'être Américain », a déclaré Peter Thiel (photo) au dernier soir de la convention, peu avant que Donald Trump prenne lui-même la parole. Il a été abondamment applaudi.

« Je ne prétends pas être d'accord avec chaque partie du programme de notre parti. Mais les guerres sociétales artificielles ne font que détourner notre attention de notre déclin économique », a poursuivi le milliardaire. « Et personne, dans cette campagne, ne le reconnaît à part Donald Trump ».

 

Le programme officiel, adopté cette semaine sous l'influence des conservateurs du parti, s'oppose à la légalisation nationale du mariage gai, ordonné par la Cour suprême en 2015, et à de nombreuses autres revendications de la communauté. « On s'en fiche », a lancé Peter Thiel à propos de la « bataille des toilettes », alors que dans le pays, des conservateurs veulent adopter des lois obligeant les personnes transgenres à utiliser les toilettes du sexe de leur naissance.

À 48 ans, Peter Thiel est l'une des figures du secteur américain des nouvelles technologies. Il a notamment cofondé PayPal et sa fortune est évaluée par Forbes à 2,7 milliards de dollars. Il est rare qu'une personne ouvertement homosexuelle soit invitée à s'exprimer à la convention républicain, a fortiori à un créneau aussi envié.

Mais Donald Trump a témoigné, sur la question des droits des lesbiennes, gays, bi et trans, d'une relative indifférence, contrairement notamment à son rival Ted Cruz, sénateur du Texas et héros de la droite chrétienne.

Donald Trump est « le candidat républicain le plus pro-gay que nous ayons jamais eu », affirme même à l'AFP Charles Moran, un délégué républicain gai de Californie. « Pour une fois, notre candidat a choisi de ne pas vitupérer contre les questions d'égalité LGBT ».

Alors que le programme officiel des républicains adopté cette semaine s'oppose à la légalisation nationale du mariage pour tous, ordonné par la Cour suprême en 2015, et à de nombreuses autres revendications de la communauté, ce commentaire de Peter Thiel, a engendré une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux.

 

(Source AFP et Hoffington POst)