Élection présidentielle américaine

L'ordre public au cœur du discours d’investiture du républicain Donald Trump

Reuters , L'agence AFP , Associated Press
Commentaires

Donald Trump a accepté jeudi soir l'investiture du Parti républicain en vue de la présidentielle, devant les partisans réunis en congrès à Cleveland. Lors de son très long discours d'acceptation, où il a même mentionné la communauté LGBT, il s'est présenté comme étant le candidat de l'ordre public et défenseur de la classe moyenne.

M. Trump a déclaré devant ses partisans que les crimes et la violence affligeant le pays « prendront fin bientôt » et que la violence envers les policiers qui a secoué les États-Unis ces dernières semaines est « une attaque contre tous les Américains ».

Dans un discours très structuré retransmis sur toutes les grandes chaînes américaines de télévision et regardé par des millions de téléspectateurs, M. Trump a promis de lutter contre le terrorisme.

Le candidat républicain a été fortement applaudi par la foule quand il a annoncé qu'il fera tout « pour protéger les citoyens LGBT d'une oppression étrangère haineuse », s'il est élu président. « C'est bien de vous entendre, en tant que républicains, applaudir ce que je viens de dire », a-t-il ajouté.

Peu avant, le cofondateur ouvertement gai de PayPal, Peter Thiel, avait endossé le candidat républicain. « Je suis fier d'être gai, je suis fier d'être républicain, mais surtout, je suis fier d'être Américain », avait-il lancé sous les vivats des délégués.