MNBAQ

Visite du Pavillon Pierre Lassonde

Éric Whittom
Commentaires
Visite du Pavillon Pierre Lassonde
Photo prise par © Éric Whittom
Visite du Pavillon Pierre Lassonde
Photo prise par © Éric Whittom
Visite du Pavillon Pierre Lassonde
Photo prise par © Éric Whittom
Visite du Pavillon Pierre Lassonde
Photo prise par © Éric Whittom
Visite du Pavillon Pierre Lassonde
Photo prise par © Éric Whittom
  • Visite du Pavillon Pierre Lassonde
  • Visite du Pavillon Pierre Lassonde
  • Visite du Pavillon Pierre Lassonde
  • Visite du Pavillon Pierre Lassonde
  • Visite du Pavillon Pierre Lassonde

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a ouvert officiellement, le 24 juin, son quatrième pavillon avec son entrée grandiose donnant directement sur la Grande Allée à Québec.

Destiné à l’art québécois contemporain et actuel, de 1960 à aujourd’hui, le pavillon Pierre Lassonde présente quatre nouvelles expositions : 1. Installations. À grande échelle (la première partie), 2. De Ferron à BGL. Art contemporain du Québec, 3. Arts décoratifs et design du Québec et 4. Ilippunga. Art inuit. La collection Brousseau.
 
En vous promenant d’une exposition à l’autre, vous aurez l’occasion d’admirer cette merveille architecturale du concepteur Shohei Shigematsu de la firme d’architectes OMA de New York qui a travaillé à ce projet avec le bureau montréalais d’architectes Provencher_Roy.
 
Vous serez assurément séduit notamment par son grand hall vitré sous porte-à-faux, sa cour intérieure au premier niveau où se trouve l’œuvre impressionnante Une Cosmologie sans genèse de Ludovic Boney, ses deux escaliers dont celui suspendu qui relie le deuxième et le troisième niveau avec une vue sur le Parc des Champs-de-Bataille, et la terrasse au troisième niveau, côté sud, avec sa splendide sculpture de bronze Le jardin du sculpteur de Patrick Coutu.
 
La réinstallation de L’Hommage à Rosa Lu-xemburg de Jean-Paul Riopelle dans le couloir reliant le nouveau pavillon Pierre Lassonde aux trois autres bâtiments du MNBAQ vous permettra de contempler pratiquement dans son ensemble ce triptyque de plus de 40 mètres de longueur qui est composé de 30 tableaux. 
 
Enfin, l’œuvre magistrale The Flux and the Puddle du sculpteur montréalais (et gai) de réputation internationale David Altmejd et de la seconde partie des installations de l’exposition À grande échelle, qui sont présentées dans le pavillon Gérard-Morisset, compléte-ront votre périple au MNBAQ.