Fière la fête, le 27 août

Célébrer la diversité pour la 3e fois en Estrie

André-Constantin Passiour
Commentaires
Célébrer la diversité en Estrie

Entre Montréal et Québec, oui il y a bien Trois-Rivières, mais il y a aussi Sherbrooke et au sens propre comme au sens figuré, cette ville tiendra sa 4e édition de «Fière la fête», soit les célébrations de la Fierté de la capitale de l’Estrie, le samedi 27 août. Ainsi, entre la Fierté de Montréal et celle de la Vieille capitale, lors du week-end de la Fête du Travail, il y a celle de Sherbrooke ! Cette année, cette festivité est placée sous la présidence d’honneur de Gai Écoute. Personnes LGBT ou alliées, les enfants, les ados, les adultes, tout le monde y est invité.

Le tout se déroule au Marché de la Gare de Sherbrooke à partir de 11h jusqu’à 16h. «C’est l’équivalent de la Journée communautaire à Montréal, dit le sympathique et dynamique Pierre McCann, le directeur général du GRIS Estrie qui chapeaute maintenant Fière la fête. C’est un événement très festif et même familial, avec une vingtaine de kiosques d’organismes communautaires, des artisans de cirque, etc.». En effet, jeux gonflables, DJ, maquilleuse et plus encore attendent les participants. 
 
«De plus, à 14h, il y aura une entrevue publique avec Sophie Labelle qui viendra nous parler de la réalité et des difficultés des enfants trans afin de sensibiliser la population», souligne M. McCann. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Sophie Labelle est auteure de bandes dessinées sur les enjeux d’enfants trans, conférencière, animatrice de camp de jour pour enfants trans, chercheuse et institutrice. Bref, c’est une jeune femme trans très engagée aussi dans le féminisme.
 
Il y aura une nouveauté cette année ! Un défilé ! Oui, oui gens des «Cantons de l’Est», vous avez bien lu ! Vers 16h, on prendra le départ du Marché de la Gare pour se diriger en plein cœur du centre-ville jusqu’à l’hôtel de ville. À l’arrivée des marcheurs, on procèdera à la levée de la bannière arc-en-ciel et il y aura de courtes allocutions de dignitaires élus locaux. Mais cela ne se termine pas ainsi. Oh que non. En soirée, c’est au bar L’Otre Zone que cela se passe avec musique, DJ et prestations de drag queens… Que du plaisir donc ! Le tout est au profit de l’organisme GRIS Estrie.
 
«La force de Fière la fête, c’est vraiment son inclusion et son encrage dans la communauté. Et pas seulement au niveau de la communauté LGBT+ : les membres du comité organisateur chapeauté par le GRIS Estrie, les partenaires et les personnes qui participent à l’événement d’année en année proviennent de milieux variés. Fière la fête, c’est avant tout un événement familial et inclusif. Toute personne qui veut célébrer l’ouverture d’esprit est la bienvenue, peu importe son âge, sa provenance, son orientation ou son identité de genre», souligne le directeur général du GRIS Estrie, Pierre McCann.
 
Fondé en 2014, le GRIS Estrie en est donc à présent à sa 3e année scolaire. I’organisme bénéficie de 30 «intervenants scolaires» et, en tout, d’une soixantaine de bénévoles qui appuient la cause. «C’est certain qu’il faut faire certaines démarches auprès de certaines écoles, mais je dirais que le milieu scolaire est ouvert en général et que l’on accueille nos intervenants, on voit que les gens sont intéressés à en parler [de l’homosexualité et de l’identité de genre]», poursuit Pierre McCann.
 
«Gai Écoute est fier de s’associer à cette édition de Fière la fête. Soutenue par des associations étudiantes, des commerçants, la Vide de Sherbrooke et plusieurs partenaires, Fière la fête a pris son envol il y a quatre ans et conitnue de faire un travail formidable de sensibilisation en Estrie. Ce type d’évènement a un impact réel sur le processus d’acceptation et de coming out des gens qui appellent Gai Écoute. Il favorise, également, une plus grande ouverture de la société envers leurs réalités», déclare pour sa part Pascal Vaillancourt, le directeur général de Gai Écoute.
 
Que vous soyez de la région de Sherbrooke, Magog, Lac Mégantic, Québec Trois-Rivières ou Montréal ou ailleurs, un petit détour pour Fière la fête, le samedi 27 août dès 11h, ne vous décevra pas, tout au contraire... Plaisir garanti ! 
 
 

27 août - de 11 h à 16 h

Programmation :

  • Visite de 20 kiosques d’organismes communautaires (fierelafete.ca/programmation)

  • Jeux gonflables, musique par une DJ et maquilleuse

  • Vente de bière de la microbrasserie Le Siboire et de nourriture

  • Vers 14 h : entrevue publique sur la réalité des enfants trans avec Sophie Labelle

  • Vers 15 h : méga Just Dance, danse festive en groupe avec projection d’une vidéo

    Vers 16 h, défilé au centre-ville :

  • Départ vers 16 h du Marché de la Gare de Sherbrooke

  • Descente de la côte King Ouest, virage à gauche sur Wellington Nord

  • Arrivée vers 17 h à l’amphithéâtre du Carré-Strathcona de l’hôtel de ville de Sherbrooke

    Vers 17 h, cérémonie :

  • Prises de paroles : Robert Pouliot, pro-maire de Sherbrooke; Marie-Pier Boisvert, directrice générale du Conseil québécois LGBT; et Robert Asselin, président de Gai Écoute

  • Minute de silence en mémoire des victimes d’homophobie et de transphobie, notamment des victimes de la tragédie d’Orlando du 12 juin 2016

  • La Ville de Sherbrooke hissera le drapeau arc-en-ciel du 26 au 29 août

    Vers 17 h 30, soirée au profit du GRIS Estrie :

  • Après le défilé, soirée au profit du GRIS Estrie au bar LGBT+ l’Otre Zone, situé au 252 de la rue Dufferin à Sherbrooke

  • Vers 19 h 30, prestation du duo de DJ’s Uncharted Remedy

  • Vers 23 h, prestation de drag queens 

 
FIÈRE LA FÊTE,  le 27 août à Sherbrooke. Infos : Fierelafete.ca, grisestrie.org ou