Bangladesh

Arrestation d'un homme suspecté du meurtre d'un militant LGBT

L'équipe de rédaction
Commentaires

La police du Bangladesh a affirmé 1e 10 octobre avoir arrêté le principal suspect de meurtres d'un blogueur athée et d'un défenseur des droits des homosexuels, tués au printemps lors d'une vague d'assassinats à l'arme blanche.

Rashidun Nabi, 26 ans, a été interpellé à une station de bus de la capitale Dacca. Il est accusé d'être le meneur du groupe qui a tué en avril le blogueur Nazimuddin Samad, ainsi que d'avoir pris part peu après à l'assassinat du militant LGBT Xulhaz Mannan (photo).

«Cinq personnes dont Rashidun Nabi ont participé au meurtre de Samad», a déclaré Monirul Islam, chef de l'unité de contre-terrorisme de la police de Dacca. «Ils avaient tous des armes tranchantes et l'un d'entre eux avait une arme à feu. Ils ont attaqué Nazimuddin à l'arme blanche et l'ont ensuite abattu lorsque des gens se sont approchés », a-t-il déclaré à la presse.

Rashidun Nabi est également suspecté d'être impliqué dans l'agression de l'éditeur Ahmed Rashid Tutul, qui y avait survécu.

Selon un communiqué de la police, le suspect appréhendé est membre du groupe jihadiste Ansar al-Islam, également connu sous le nom de Ansarullah Bangla Team, qui se présente comme la branche bangladaise d'Al Qaïda au sous-continent indien (Aqis).

Ansar al-Islam est l'un des deux groupes jihadistes locaux, avec Jamayetul Mujahideen Bangladesh (JMB), montrés du doigt par les autorités pour la vague de meurtres de militants athées.

Le gouvernement bangladais est actuellement engagé dans une campagne de répression contre l'extrémisme, accélérée par l'attaque d'un café de Dacca en juillet qui avait fait 20 morts.

Près de 40 islamistes présumés ont été abattus par la police depuis cette date, dont l'organisateur présumé de l'attentat du café.