Jusqu’au 4 juin

Les finissants nous jouent des tours !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Les finissants nous jouent des tours !

Comme à chaque année, les finissants de l’École nationale de cirque montent un spectacle pour nous démontrer leurs prouesses. La cuvée 2017 ne fait pas exception.

Présentés à la Tohu, voici que deux spectacles présentés en alternance nous proposent toute la fougue, toute la passion, toute maîtrise artistique et acrobatique de ces jeunes artisans du cirque qui entameront peut-être même une carrière internationale. «Hangar des possibles», du metteur en scène Yves Dagenais, où une joyeuse bande d’artistes découvre un hangar désaffecté, vide, inanimé, dans une rue de Montréal… une rue où le quotidien et la réalité confrontent l’imaginaire et le fantastique. Yves Dagenais a, entre autres, présenté «Histoire de l’oie» dans 25 pays, de 1991 à 2006, produite par le Théâtre Les Deux Mondes. Ensuite, il y «L’amour et les extra-terrestres» du metteur en scène Didier Lucien. Un homme découvre que la femme qu’il aime fait partie d’un groupe d’extra-terrestres qui a infiltré les humains. Comme nous, ils sont fragiles, ressentent la peur et rêvent. Ces étrangers défient notre conception du temps, de l’espace et de la beauté. Pouvons-nous cohabiter sur la même planète ? Et l’amour ? Qu’advientra-t-il de l’amour ? Didier Lucien est diplômé de l’École nationale de Théâtre et a joué à la fois au cinéma qu’à la télévision («Dans une galaxie près de chez vous», «Jasmine», «Omertà», etc.). Ici, toutes les disciplines du cirque sont mises à l’œuvre pour offrir un spectacle de grande qualité au public qui en redemande à chaque fin d’année scolaire….