Retour sur les événements de 2017

Portrait de la réalité canadienne sur la diversité sexuelle

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Éric Salvail

En août, un sondage sur la diversité sexuelle, commandé par la Fondation Jasmin Roy, dévoilait que si 13 % des Canadiens s’identifient comme lesbiennes, gais, bisexuels ou transgenres (LGBTQ), plusieurs ne se sentaient pas à l’aise de dévoiler leur identité propre dans leur entourage immédiat.

Plus de la moitié des répondants qui se définissent comme membres de la communauté LGBTQ ont indiqué qu’ils n’étaient pas « sortis du placard » au travail, et presque autant ne l’ont pas dit à leurs camarades de classe. D’ailleurs, 54 % des sondés issus des communautés LGBTQ ont l’impression que «la vie sera ou aura été plus difficile que celle d’une personne ne faisant pas partie des minorités sexuelles ou de genre».