États-Unis / Fusillade de Parkland

Un survivant de la tuerie d'Orlando prend la parole contre la politique de circulation des armes

L'équipe de rédaction
Commentaires
Photo prise par © WESH 2

Un survivant du massacre homophobe d'Orlando a pris à partie les responsables politiques américains de façon émouvante en leur demandant d'agir pour éviter d'autres fusillades en masse au lendemain du drame survenu dans un lycée de Floride.

Brandon Wolf a perdu ses meilleurs amis lors de l'attentat homophobe à la discothèque gaie Pulse en 2016, qui a fait 49 morts.

Il a pris la parole lors d'un rassemblement de protestation contre la politique de criculation des rames aux USA organisé après la fusillade de Parkland qui a coûté la vie à 17 personnes dans un lycée de Floride.

Le survivant de la tuerie d'Orlando a raconté son vécu du drame et sa résolution à lutter contre la politique américaine sur les armes.

«L'arme utilisée par Omar Mateen, a-t-il dit, a tiré 30 balles en une minute. Treize d'entre elles ont tué mes meilleurs amis Drew et Juan. Dans les jours et les semaines qui ont suivi, je me suis dit que la mort de Drew et Juan ne serait pas survenue en vain. J'ai crié "Plus jamais ça"»

«Après la mort de 49 personnes au Pulse, qu'avez-vous fait?, a-t-il lancé à l'adresse des responsables politiques. Vous avez bouché vos oreilles et vous avez détourné les yeux en espérant que nous cesserions de parler. Et maintenant nous sommes encore là. 17 personnes sont mortes. Quatorze d'entre elles sont des enfants».

«Je prie pour que vous vous regardiez dans le miroir. Je prie pour que vous signiez la promesse de ne plus soutenir la politique actuelle sur les armes. Et si vous continuez à choisir vos portefeuilles plutôt que nos vies, je vous demande de prendre votre retraite. Parce que, a-t-il dit sous les applaudissements et les acclamations, nous allons vous rejeter». 

 

Source : WESH 2 TV (Affilié à NBC)