Russie

Les autorités ferment à nouveau un site internet gai

L'agence AFP
Commentaires
dessin jeune garcon russie

Le régulateur russe des médias a fermé un site web gai informant sur le VIH. Une décision de plus dans le cadre de la campagne de censure médiatique de toute expression de l'homosexualité en Russie.

Le Service fédéral de surveillance des communications russes, connu sous le nom de Roskomnadzor, a décidé que le portail LGBT et d'information sur le VIH « Parni Plus » (Graçons Plus) ne pouvait plus être autorisé, car il « favorise les relations sexuelles non conventionnelles ».

Dans un avis publié sur le site, le régulateur des médias a déclaré que le site Web violait la loi russe sur la « propagande homosexuelle », car il contient « des informations qui remettent en question les valeurs familiales qui favorisent les relations sexuelles non conventionnelles ».

Bien que le site web soit en mesure de faire appel de la décision, la probabilité de le sauver est quasi nulle, la justice n'étant pas indépendante du pouvoir en Russie.

Le site web LGBT le plus ancien de Russie, Gay.ru, a également été récemment fermé par Roskomnadzor du fait de son contenu LGBT.

L'hostilité est croissante envers les Russes LGBT depuis l'introduction de la loi sur la propagande homosexuelle de 2013.