Une appli gratuite sur le design, l’art et l’architecture

Portrait sonore

Étienne Dutil
Commentaires
Portrait sonore
Photo prise par © Portrait sonore
C’est le récit d’un pays moderne que raconte cette application, où les arts, l’architecture et le design prennent une place prépondérante.
 
On y découvre plus de 150 œuvres qui sont autant de « livres ouverts sur les préoccupations sociales, économiques et écologiques des bâtisseurs d’un pays et d’une époque; 100 experts et créateurs; 40 compositions musicales et 20 heures de contenu de type documentaire dans 7 villes du Canada. 
 
Portrait SonoreDepuis 10 ans, l’organisme indépendant montréalais Portrait Sonore offre un catalogue de balades sonores de type « documentaires de poche » sur l’architecture et l’art public, principalement de l’époque moderne (1930-1970). Les œuvres choisies dans chacune des villes canadiennes comprennent surtout des bâtiments qui témoignent de l’effervescence architecturale propre aux années 1950-1970 et qui ont marqué le développement des centres-villes au Canada. Ce sont des œuvres audacieuses, innovantes, certaines peu reconnues, ou encore mal aimées, et menacées de démolition qui nous permettent de mieux comprendre les villes d'aujourd’hui. Si notre passé architectural est truffé de relâchements esthétiques, on découvre qu’il obéit à une logique qu’on ne peut comprendre et accepter qu’en sachant ce qu’ont été leurs histoires, leurs raisons d’être.
 
Jusqu’à présent, l’organisme a réalisé une douzaine de balades, toutes hébergées sur son application Portrait Sonore dans 7 villes du Canada. C’est un travail de longue haleine, fruit de collaborations multiples dans tout le pays, avec la participation de plus de 100 experts et créateurs, une banque exceptionnelle de témoignages dont ceux des regrettés Luc Durand, Melvin Charney, Bing Thom et d’autres, qui restent bien vivants dans nos oreilles, face à leur travail...
 
Avec l’hébergement tout récent de la balade Montréal de Leonard Cohen, (réalisée par la CBC), l’organisme prend un nouveau tournant : offrir de nouvelles expériences « biographiques » pour découvrir sa ville.
 
Finalement, en plus de ses propres projets, la plateforme Portrait Sonore est conçue aussi pour héberger des contenus produits par des tiers (musées, organismes culturels, municipalités, initiatives citoyennes). L’organisme propose de collaborer, encadrer et héberger tout projet qui valorise un quartier, une œuvre, un monument de manière dynamique et vivante.
 
Pour ceux et celles qui prendront le temps de marcher et d’explorer, les balado-documentaires de Portrait Sonore offrent un véritable voyage dans l’histoire : celle de l’innovation de l’audace, de l’esprit d’une époque. 
 
 
Plus d’infos : portraitsonore.org