Du 18 au 27 octobre 2018 à Espace Libre

KINK: êtes-vous prêt à jouer?

Logan Cartier
Commentaires
KINK: êtes-vous prêt à jouer?

Frédéric Sasseville-Painchaud et Pascale St-Onge présentent un spectacle sur le BDSM et sur la notion de consentement mutuel. Laboratoire de création fascinant, Kink est une expérience originale et audacieuse. Il s’agit d’une expérience  subversive, entre performances, témoignages et poésie,  pour les adeptes avertis et pour les spectateurs simplement curieux.

À travers un amalgame de récits intimes, d’une réécriture poétique et tordue du Petit Chaperon rouge et de jeux interactifs avec le public, ce projet nous questionne sur notre rapport à la sexualité. Comme dans tout bon jeu, il faut définir comment les choses se dérouleront et établir des limites pour le bénéfice de tous. Jusqu’où veut-il jouer? Chez toi ou chez moi? Cuir ou latex? Porter le collier ou tenir la laisse? Qu’est-ce que ça signifie, au fond, avoir du pouvoir? Quel est le pouvoir des jeux sur la représentation? Quel rôle est-il prêt à assumer? Ici, on se pose la question Kink encourage fortement la participation des spectateurs dans les différents jeux proposés. Bien entendu, le spectateur est dans son droit de refuser… 
 
Abordant frontalement la question du consentement, autant dans les rapports sexuels que dans la relation théâtrale, les deux artistes de la relève livrent un vibrant plaidoyer pour une meilleure communication dans les interactions humaines. Intime et ludique, c'est un moment de rencontre entre les performeurs et le public, un safespace nécessaire pour explorer les mécanismes subtils qui nous constituent. KINK est une expérience performative et théâtrale qui questionne le spectateur: Toi et moi, on joue ensemble. Limites, préférences, bonnes ou mauvaises expériences: les comédiens se dévoilent sans gêne par de courts monologues ou par certains jeux coquins.
 
 Avec franchise et sans détour, ils explorent devant nous les origines de leur désir envers ces jeux de pouvoir et s’intéressent aux rôles du dominant et dominé. Le texte tient compte de celles et ceux qui ne sont pas familiers avec l’univers du BDSM en les initiant au jargon et aux différentes pratiques. Parmi la foule, les comédiens abordent les spectateurs avec légèreté, prêts à s’amuser. Les jeux de lumières permettent à la petite foule d’être cachée, voyeuse, ou d’être complètement exposée, comme s’il n’y avait pas de différence entre elle et les artistes. L’ambiance sonore, assurée par Christophe Godon, mise sur l’augmentation en intensité lors des moments de jeux. 
 
KINK, du 18 au 27 octobre 2018 au théâtre Espace Libre. www.espacelibre.qc.ca

Adepte fétichiste? Assistez aux représentations de 22h, le vendredi 26 ou le samedi 27 octobre, dans votre tenue (cuir, latex…) et bénéficiez du tarif réduit!

La représentation du jeudi 25 octobre sera suivie d'une discussion avec les créateurs.