Capsules de palmier nain

Une solution naturelle au grossissement de la prostate

Logan Cartier
Commentaires
Michel Hardy

L’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est le terme médical qui désigne un problème couramment appelé grossissement de la prostate. Il s’agit d’un trouble répandu, dont les symptômes sont de deux types: irritatifs ou obstructifs.

Parmi les symptômes irritatifs, on note le besoin fréquent d’uriner, le besoin de se lever la nuit pour uriner et la sensation de vidange incomplète, alors que du côté des symptômes obstructifs, le faible jet, le retard à la miction (arrêt et reprise) ou l’égouttement à la fin de la miction, sont les plus fréquents.
 
Les mécanismes à l’origine du grossissement de la prostate ne sont pas encore bien compris; ce qui est certain, toutefois, c’est que lorsque l’homme avance en âge, les cellules de la prostate deviennent plus sensibles à la dihydrotestostérone (DHT), un type de testostérone qui circule dans l’organisme.
 
Les cellules prostatiques réagissent en se divisant et en se multipliant et provoquent un grossissement de la prostate. Cependant, ce grossissement n’explique pas toujours les symptômes d’HBP. Dans certains cas, une augmentation peu marquée du volume de la prostate peut avoir des conséquences importantes, y compris des symptômes d’obstruction qui compliquent ou rendent pratiquement impossible d’uriner. Par contre, certains hommes ont des prostates très volumineuses mais n’éprouvent que peu ou pas du tout de symptômes.
 
On pense qu’en plus de réagir à la DHT en produisant plus de cellules, le tissu prostatique peut être sujet à l’inflammation. Cette dernière provoque à son tour une irritation ou une perturbation au niveau des nerfs de la vessie ainsi que du col vésical (point de jonction de la vessie et de la prostate), qui contrôle l’écoulement de l’urine.
 
De façon générale, l’HBP est un trouble relativement sans danger, et ce, même en présence de symptômes sévères. Des complications peuvent toutefois survenir et entraîner des problèmes secondaires potentiellement sérieux: des infections de la vessie, une rétention aiguë ou chronique d’urine, des hernies.
 
Certains médecins prescrivent le Proscar (Finastéride) qui provoque toutefois des effets secondaires chez plusieurs patients. Il existe heureusement de nombreuses stratégies que les hommes peuvent adopter pour réduire les symptômes du grossissement de la prostate et éviter que le problème n’empire. L’une d’elles consiste à modifier son régime alimentaire conformément aux résultats de la recherche qui a démontré les bienfaits de certains groupes d’aliments.
 
Prostate
 
A. Vogel Prostate 1
Mais comme il est parfois difficile de voir les effets par la consommation de certains produits naturels sur le marché qui combine trop d’ingrédients (en très petites quantités mg), une entreprise a développé un produit qui se concentre sur le fruit de palmier nain. Cet extrait de fruits de palmier nain biologique, commercialisé sous le nom de Prostate 1 (de A Vogel) est utilisé en phytothérapie pour soulager les symptômes urologiques associés à l'hyperplasie bénigne de la prostate, légère à modérée tel que la diminution de l’écoulement de l’urine, la miction incomplète, les polyuries nocturnes et diurnes. Elle peut apporter un certain soulagement des symptômes reliés à la dysfonction sexuelle chez les hommes atteints d’HBP.
 
Une étude clinique a d’ailleurs démontrée une diminution de 40% de tous les symptômes après seulement 8 semaines.
 
Notez qu’il est important de consulter un professionnel de la santé avant l'utilisation afin d'exclure un diagnostic de cancer de la prostate, si vous souffrez ou avez des antécédents de maladie cardiovasculaire ou des troubles fréquents d'anxiété ou de dépression ou si les symptômes persistent ou s'aggravent.