Une nouvelle murale orne le Village

«L’Élévation»

André-Constantin Passiour
Commentaires
l'élévation
Photo prise par © Richard Traversy , Stéphane Manilais et Andres Palomino

L’été dernier, dans le cadre du Festival Mtl en Arts, on a demandé aux gens sur les réseaux sociaux quel concept de murale ils préféraient pour enjoliver le mur  du restaurant Steak House du Village, à l’angle de Sainte-Catherine et De la Visitation. Une majorité a voté pour la murale L’Élévation, symbolisant la renaissance d’un homme libéré de ses préjugés. Réalisée par l’artiste Dodo Ose, cette fresque, a été inaugurée officiellement, en présence du conseiller municipal de Saint-Jacques, Robert Beaudry, le 11 septembre dernier.

L’œuvre veut refléter, également, les thèmes de l’inclusion, qui relève de l’espoir, de l’ouverture, de la diversité et de l’évolution. «Cela représente un homme avec une gestuelle très fine», explique Dodo Ose. «La palette de couleurs très vive et très large est en rapport avec le drapeau arc-en-ciel. C’est à la fois profond et léger, mais tout prend ensemble, tout se tient ici», poursuit l’artiste originaire de la région de Lyon, en France, et résident au Québec depuis maintenant neuf ans.
 
murale L'élévation
 
«Stéphane Mabilais [le directeur général du Festival Mtl en Arts] est venu à moi avec un seul mot et qui était l’inclusion étant donné le caractère de la diversité et de l’ouverture que l’on observe dans le quartier avec la communauté LGBT», explique Dodo Ose. Ce mur représentait un défi, dans le sens que la lecture s’effectue ici de droite à gauche, c’est un jeu de contrastes entre le noir et le blanc et le dynamisme des couleurs. Il y a aussi le côté de la statue, qui a un air triste avec ses larmes qui coulent. J’aime inclure dans mes oeuvres une thématique de statuaire parce que je trouve que cela donne de l’émotion. Et, ensuite, dans la 2e phase du mur, il y a le jeune homme – l’Élévation – avec ce dynamisme.» Soulignons que Dodo Ose a peint environ une cinquantaine de murs jusqu’à présent.
 
l'Élévation
Au mois de mai dernier, Stéphane Mabilais avait invité le public de choisir entre deux concepts : L’Élévation  ou Le Rêve. Plus de 400 personnes se sont prononcées et ont choisi à 70% L’Élévation. «Le thème de l’inclusion a fait, ici, vraiment l’unanimité chez les gens», dit Stéphane Mabilais. 
 
Réalisée en pleine canicule, de la fin juin et du début de juillet, cette fresque a bénéficié du soutien du Programme d’art mural de la Ville de Montréal (volet 2). «Le mur était un défi, mais l’autre défi a été de réaliser la murale durant cette canicule qui a duré plusieurs jours. Il faisait très, très chaud, mais les gens du quartier s’arrêtaient et m’encourageaient», dit Dodo Ose.
 
 
 
«Cette murale est une belle collaboration entre le Festival Mtl en Arts et ses partenaires : la Ville de Montréal, l’arrondissement de Ville-Marie, la Société de développement commercial (SDC) du Village et l’organisme à but non lucratif Kolab. Nous sommes très fiers de laisser un lègue de cette qualité dans le quartier et nous espérons y récidiver à chaque édition, dans une perspective d’embellir le paysage urbain du Village», a déclaré le directeur général de Mtl en Arts, Stéphane Mabilais.  
 
«C’est avec grand plaisir que nous avons inauguré  une œuvre sur le mur du restaurant Steak House du Village.  La SDC est très contente de contribuer avec les différents partenaires pour permettre l’intégration de murales dans le Village.  Cette œuvre est d’une très grande qualité visuelle tant par son exécution que par le message qu’elle véhicule», de dire Denis Brossard, le président du conseil d’administration de la SDC du Village.
 Murale
«[…] Ce ne sera pas la seule [murale], il y en aura d’autres dans le quartier, on va travailler là-dessus», a commenté Robert Beaudry qui est aussi membre du comité exécutif responsable du développement économique et commercial, ainsi que des relations gouvernementales. 6 André C. Passiour
 

Mur L'élévation