États-Unis

Les organisations LGBT inquiètes après la confirmation du juge Kavanaugh à la Cour suprême

L'agence AFP
Commentaires

L'élection du juge ultra-conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis suscite des inquiétudes parmi les défenseurs des droits civils et les militants LGBT en particulier.

Brett Kavanaugh a été élu par le Sénat américain samedi avec 50 voix contre 48.

Étant donné que ce poste peut être exercé à vie, le juge âgé de 53 ans pourrait influer fortement sur le destin des États-Unis au cours des prochaines décennies sur des questions controversées telles que les droits des LGBT ou l'avortement.

Brett Kavanaugh remplace le juge Anthony Kennedy à la Cour suprême. Pendant longtemps, le juge, nommé par le président Ronald Reagan en 1988, a été considéré comme un pivot de l'institution, ses votes oscillant selon les dossiers de gauche à droite.

Il a joué un rôle crucial dans la décision d'ouvrir le mariage aux gays et lesbiennes en 2015.

Il en va tout autrement de Brett Kavanaugh qui est clairement une personnalité ultra-conservatrice. 

Ces dernières semaines, le candidat a été au coeur de graves turbulences après des allégations d'agression sexuelle et de tentative de viol de plusieurs femmes.

"Cinquante membres du Sénat américain ont soutenu ce candidat dangereux et non qualifié, qui a montré qu'il manquait d'honnêteté et d'objectivité, ce qui devrait être une condition préalable à toute justice", a déclaré Chad Griffin, responsable de Human Rights Campaign, la plus grande organisation LGBT du pays.

Le Centre national pour les droits des lesbiennes a qualifié l'élection de "gifle contre la légitimité de la Cour suprême" et de "menace" pour les personnes queer, les femmes et les minorités ethniques et religieuses.

Le Centre national pour l’égalité des transgenres voit également les progrès politiques menacés: "À l’heure où les droits légaux des trans américains sont en jeu, nous ne pouvons qu'espérer que le juge Kavanaugh mettra de côté son discours politique et nous traitera équitablement, comme nous le méritons vraiment ", a écrit l'organisation sur Twitter.

Les militants LGBT ont exprimé leur déception face au vote de la sénatrice du Maine Susan Collins. Elle était auparavant considérée comme ouverte aux droits des personnes LGBT et engagée contre les violences sexuelles. Vendredi, elle a déclaré lors de la séance plénière du Sénat qu'elle soutiendrait Kavanaugh malgré les allégations qui pèsent sur lui. Un vote qui a permis la confirmation du juge Kavanaugh