Image+nation 31 - 22 novembre - 2 décembre

Las Herederas : Sortir du silence et de la tristesse

Julie Vaillancourt
Commentaires
Les Héritières
Photo prise par © Les Héritières

Coproduction entre le Paraguay, l'Allemagne, l'Uruguay, le Brésil, la Norvège et la France, Las Herederas met en scène Chela et Chiquita, deux femmes provenant de familles bien nanties d’Asuncion, au Paraguay, en couple depuis plus de 30 ans. 

Alors que les dettes de Chiquita forcent les deux femmes à vendre leurs possessions ancestrales, Chiquita se voit emprisonnée pour fraude. C’est alors que Chela, désemparée, tente de vivre seule dans cette maison qui se vide peu à peu de ses possessions. Par un concours de circonstances, celle qui n’avait pas conduit sa voiture depuis des lustres, commence à faire le taxi pour des femmes plus âgées. Puis pour l’intrigante Angy, plus jeune. C’est alors que les chemins qui mènent à Asuncion changeront.

 

Pour son premier long-métrage, le réalisateur paraguayen Marcelo Martinessi reçoit un accueil chaleureux dans de nombreux festivals de films internationaux, notamment au prestigieux Festival international du film de Berlin. Récompensé à la Berlinale par différents prix dont l’Ours d’Argent de la meilleure actrice, ce film dresse de manière intime et délicate le portrait d’une femme complètement secouée dans ses habitudes quotidiennes par de profonds bouleversements. Sans conteste Las Herederas offre une esthétique singulière, presque documentaire, à l’image de l’histoire racontée.

 

Les personnages (comme leurs intentions) se dévoilent lentement, au rythme d’un scénario non dénudé de suspense, de par ce sentiment d’attente que procure l’ensemble de l’œuvre, où les silences et les regards sont souvent éloquents. D’ailleurs, cette lassitude ressentie par Chela, est admirablement traduite par l’esthétique et la trame narrative, sans oublier le jeu d’Ana Brun: une interprétation sur plusieurs niveaux, procurant un suspense émotif certain, une évocation de ses désirs. Les héritières pose nécessairement son regard sur un couple lesbien vieillissant, mais il se veut avant tout une observation des classes, du désir, de la femme, sans oublier la lassitude qui peut s’installer chez un couple et le désir d’accomplissement individuel, qui constituent le cœur de la trame narrative.  

 

LAS HEREDERAS sera présenté dans le cadre de la 31e édition du festival image+NATION qui se tiendra du 22 novembre au 2 décembre.

Le samedi 1er décembre à 15h au cinéma ALexandre de Sève de l'Université Concordia, dans sa version orignale espagnole, avec sous-titres anglais.

Visitez le site du festival pour les billets et plus d’info www.image-nation.org

 

 

POUR LIRE NOS AUTRES ARTICLES SUR LES FILMS PRÉSENTÉS AU FESTIVAL IMAGE+NATION, CLIQUEZ!

 

22 novembre 2018 

 

23 novembre 2018 

 

24 novembre 2018 

 

25 novembre 2018 

 

26 novembre 2018 

 

27 novembre 2018 

 

28 novembre 2018 

 

29 novembre 2018 

 

30 novembre 2018 

 

1 décembre 2018 

 

2 décembre 2018