Du 14 au 17 novembre

Lobby en folie dans «Hotel» du cirque Éloize

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Cirque Hotel

En 25 ans, avec environ 5 000 représentations dans 550 villes à travers le monde, 3,5 millions de spectateurs ont applaudi les créations du Cirque Éloize. Il faudrait ajouter le nombre d’hôtels que la troupe a pu fréquenter, et les anecdotes dont elle a été témoin dans les lobbys, dans les chambres, entre le personnel et les clients. Il semble ainsi tout à fait normal que l’hôtel soit devenu l’objet de la création du 15e spectacle du Cirque Éloize.

C’est du moins ce que rappelle le co-fondateur, aujourd’hui président et Directeur de la création du Cirque Éloize, Jeannot Painchaud. Et ce sera un HOTEL tout en folie qui se retrouvera sur la scène du Théâtre Maisonneuve en coproduction avec Les spectacles Place des Arts mi-novembre. Un beau retour du Cirque Éloize après Cirkopolis, Nebbia, Nomade et Cirque Orchestra, tous des spectacles qui ont aussi été présentés à la Place des Arts.
 
Musique, danse, chansons, et bien sûr numéros de cirque mettront de la vie dans cet hôtel, avec bien sûr des numéros d’acrobatie dont la troupe a le   secret dont la fameuse roue Cyr du nom de son créateur et aussi co-fondateur de la compagnie. Qu’on se rassure, l’action ne se déroulera pas uniquement dans le lobby de l’hôtel, mais dans les chambres, et sur le toit, le temps de croiser des personnages emblématiques, colorés et remarquables que l’on a tous un jour croisé en prenant possession d’une chambre. De l’homme et son chien à l’homme d’affaires pressé, de la mariée délaissée à des clients jumeaux, sans oublier les différents corps de métier, comme le maître d’hôtel, le garçon d’étage, etc., de la femme de chambre au bagagiste, toute une        galerie de personnages typés défileront devant nos yeux et se révèleront à travers les acrobates, le théâtre, la danse et la musique en en direct sur fond d’humour bien évidemment.
 
La mise en scène d’HOTEL a été confiée à Emmanuel Guillaume qui a signé celle du précédent spectacle du Cirque Éloize, Saloon. « Je n’ai pas voulu    reproduire une seule histoire, disait-il, mais une rencontre de plusieurs histoires, surtout que le lobby de l’hôtel permet ça. Mais on voyage aussi dans les chambres ou encore sur le toit, de sorte que le voyage de chacun se prolonge dans tout l’hôtel. Même s’il n’y a pas de texte à proprement dire, on comprend tout à fait ce qui se passe. »
 
Même si Emmanuel Guillaume n’a pas choisi un fil narrateur qui permettrait de suivre certains personnages, c’est la juxtaposition de petites histoires, qui s’entrecroisent et se rejoignent parfois, à l’image de ce qui se passe dans un lieu où de nombreuses personnes diverses se rencontrent et doivent d’une certaine façon cohabiter. 
 
À l’image des autres créations du Cirque Éloize, le plaisir sera au rendez-vous aussi bien des petits et des grands qui ressentiront les frissons et les appréhensions, lors de certaines prestations mais aussi le rire. Le Cirque Éloize, en mettant toujours de l’avant l’art circassien, se plait à lui ajouter d’autres disciplines artistiques, comme le théâtre ou la danse, réussit le tour de force de présenter un spectacle complet. Que du bonheur en somme!  
 
cirque Éloize hotel
 
HOTEL au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts de Montréal, du 14 au 17 novembre. Infos et billets :  https://placedesarts.com/fr/