Homophobie

Un jeu vidéo incite au meurtre des personnes LGBT

Yannick LeClerc
Commentaires

Disponible en ligne depuis le 11 novembre, le jeu fait l’apologie du meurtre des juifs et des LGBT, suscitant la colère de plusieurs personnes dans le monde entier. 

Lancé par le suprémaciste blanc Christophe Cantwell, le jeu Angry Goy 2 est décrit comme «la réponse à ceux qui en ont assez de la connerie des juifs».

Dans ce jeu rétro inspiré du gaming des années 80, le joueur doit se rendre sur différents sites pour assassiner tour à tour des homosexuels, des juifs, des journalistes et des minorités raciales.

À la disposition des personnage, diverses armes du fusil, au couteau en passant par les grenades et gaz lacrymogène.

L’un des modes du jeu engage les participants dans une mission dont l’objectif est simple : libérer le président Donald Trump détenu dans un club gai en massacrant le maximum de personnes LGBT !

À l’intérieur du club gai, on aperçoit diverses affiches de propagande qui font l’amalgame entre l’homosexualité et la pédophilie. Une pancarte offre même un rabais aux visiteurs avec la mention «les enfants sont les bienvenus». Le décor rappelle celui du Pulse, le tristement célèbre club gai d’Orlando où une fusillade a fait 49 victimes en 2016.

Sur les réseaux sociaux, des milliers de personnes ont appelé les autorités compétentes à interdire et supprimer le jeu des différentes plateformes où il est disponible. Nous invitons nos lecteurs à faire de même, et de signaler les sites où ce jeu pourrait être offert. 

Sources : PinkNews, Tetu et Codes de Gay