Intolérance - famille

Une jeune athlète reniée par sa famille parce qu'elle est gaie

Yannick LeClerc
Commentaires

Une athlète d'une université américaine s'est retrouvée sans le sou après que ses parents l'eurent désavouée lorsqu'ils ont appris qu'elle était lesbienne. Une campagne de sociofinancement a permis d'amasser plus 50 000$ pour lui venir en aide.

Les parents d'Emily Scheck, 19 ans, ont découvert que leur fille était lesbienne en fouillant sur les réseaux sociaux, selon ce que rapporte le New York Daily News.

Ils lui auraient alors donné deux choix: revenir à la maison et suivre une thérapie ou être désavouée.

Emily est retournée à l'université sans le support de sa famille. Sa mère lui aurait envoyé un message texte troublant. «Je ne veux plus rien avoir affaire avec toi. Dès maintenant, tu es indépendante. Ne nous contacte pas. Tu me dégoûtes», aurait-elle écrit.

«Je n'aurais jamais imaginé que c'est quelque chose qui pourrait se passer», a expliqué Emily.

La jeune femme éprouvait de nombreuses difficultés financières. Même avec deux emplois à temps partiel, elle n'arrivait pas à payer ses frais de scolarité et son épicerie.

Sa colocataire a lancé la page sur le site GoFundMe en expliquant que «personne ne mérite de se faire jeter hors de la maison parce qu'elle veut être elle-même».

Il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que la page soit partagée des centaines de fois. Ce sont plus de 1300 personnes qui ont fait des dons totalisant 53 500$. De plus, chaque don est accompagné d'un message d'espoir pour Emily.

Le père d'Emily a expliqué au quotidien local The Buffalo News que leur fille était acceptée dans leur famille. Il ajoute que sa femme et lui avaient fait ces menaces pour pousser leur fille à revenir à la maison. De plus, il a nié avoir incité sa fille à suivre une thérapie de conversion.